2 min de lecture Présidentielle 2017

Renoncement de Hollande : Christiane Taubira va-t-elle s'engouffrer dans la brèche ?

L'ancienne garde des Sceaux n'avait pas écarté une candidature à la présidentielle si François Hollande décidait de ne pas se présenter à nouveau.

micro générique RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Renoncement de Hollande Christiane Taubira va-t-elle s'engouffrer dans la brèche Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : Julien Fautrat | Durée : | Date : La page de l'émission
Clarisse Martin
Clarisse Martin
et Julien Fautrat

Le renoncement de François Hollande à briguer sa propre succession à l'élection présidentielle de 2017 pourrait bouleverser le jeu à gauche et réveiller des candidatures chez certaines personnalités. Si sept personnes se sont d'ores et déjà portées candidates, comme Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, Gérard Filoche, Marie-Noëlle Lienemann, François de Rugy, Jean-Luc Bennahmias ou Pierre Larrouturou, d'autres restent en suspens.

C'est le cas par exemple de Christiane Taubira. La Guyanaise avait quitté le gouvernement en février 2016 sur un désaccord de fond avec la ligne politique prônée par l'exécutif, notamment sur le déchéance de nationalité pour les binationaux qui se seraient rendus coupables de crimes terroristes. Mais depuis, l'ex-garde des Sceaux n'a pas complètement fermé la porte à la course à l'Élysée. En août 2016, le journaliste Cyril Graziani avait rapporté cette phrase dans son livre Le Premier secrétaire de la République. "Si François Hollande est candidat à la primaire, je le soutiendrai. S'il ne l'est pas, je me lancerai". Le Canard Enchaîné avait également révélé qu'elle n'envisageait pas de soutenir Arnaud Montebourg.

Une pétition lancée pour encourager Christiane Taubira à être candidate

La candidature de François Hollande étant désormais écartée, celle de son Premier ministre Manuel Valls paraît maintenant probable. Entre Christiane Taubira et Manuel Valls, les relations ont été houleuses. L'un et l'autre ne se privant pas de se tacler mutuellement par média interposé. Devant une candidature du Premier ministre, Christiane Taubira pourrait être tentée de ne pas faire preuve d'autant de loyauté que vis-à-vis du chef de l'État. 

Christiane Taubira avait été candidate à l'élection présidentielle de 2002, où elle avait remporté 2,3% des suffrages exprimés. Une élection qui s'était soldée par un face-à-face entre Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen. Figure très populaire à gauche, une pétition a été lancée sur le site Change.org et a recueilli près de 75.000 signatures pour inciter la femme politique à se présenter à la succession de François Hollande. Si Christiane Taubira décide de se présenter, l'horloge tourne. Le dépôt des candidatures officiel en vue de la primaire de la Belle alliance populaire a commencé le 1er décembre et se clôturera le 15 décembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Christiane Taubira François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants