1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Régionales en Île-de-France : la sécurité, priorité pour 49% des Franciliens
1 min de lecture

Régionales en Île-de-France : la sécurité, priorité pour 49% des Franciliens

Près d'un Francilien sur deux place la sécurité et la délinquance comme les priorités pour améliorer la situation dans la région Île-de-France, selon notre sondage BVA pour RTL et Orange.

Des policiers à Sarcelles le 3 février 2021. (illustration)
Des policiers à Sarcelles le 3 février 2021. (illustration)
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

À trois mois des élections régionales, quelles sont les priorités des électeurs ? En Île-de-France, 49% des Franciliens considèrent la sécurité et la délinquance comme la grande priorité et le principal axe d’amélioration pour la région, selon un sondage BVA pour RTL et Orange*. Ce sujet s’impose, loin devant tous les autres (10 points de plus que la santé, deuxième priorité). Dans le détail, 74% des sympathisants du Rassemblement national placent la sécurité en tête, 66% les sympathisants de droite.

Les violentes rixes qui ont opposé des bandes jeunes individus ont marqué l'actualité ces dernières semaines, ce qui a pu accentuer un sentiment d’insécurité. Ainsi, plus de la moitié des Franciliens se déclarent aujourd’hui inquiets de ces rixes entre bandes de jeunes, une inquiétude non tant pour eux mêmes (58%), que pour leurs enfants (82% des parents dont 41% "très inquiets") et surtout pour la société en général (86% dont 41% également
"très inquiets").

Les femmes, mais également les sympathisants de droite et du RN manifestent une inquiétude plus vive, de même que les habitants de la Seine-Saint-Denis. La surveillance des réseaux sociaux (44%) et le développement des liens entre la police, les services éducatifs et les élus locaux (40%) apparaissent.

* Étude réalisée par l’Institut BVA auprès d’un échantillon interrogé par internet entre le 18 et le 25 mars 2021. Échantillon de 1.231 personnes inscrites sur les listes électorales, issues d’un échantillon de 1.350 personnes âgées de 18 ans et plus, représentatif de la population de la région Île de France. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes sexe, âge, profession de l’interviewé, département et catégorie d’agglomération.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/