1 min de lecture Réforme des retraites

Réforme des retraites : "Le gouvernement ne sait pas où il veut aller" déplore Damien Abad

INVITÉ RTL - Le président du groupe Les Républicains (LR) à l'Assemblée nationale, Damien Abad, est revenu sur le projet de loi de la réforme des retraites voulu par le gouvernement en ajoutant que sa famille politique était "pour la réforme, mais pas celle-là".

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Réforme des retraites : "Le gouvernement ne sait pas où il veut aller" déplore Damien Abad Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

Une opposition qui se soulève. Le groupe Les Républicains (LR) fustige les conditions dans lesquelles seront examinées le projet de loi sur les retraites qui sera présenté à partir de la mi-février. Le président de leur groupe à l'Assemblée nationale, Damien Abad, estime que le gouvernement "ne respecte pas le Parlement", avant d'ajouter que Les Républicains "ont fait une étude d'impact dans laquelle on ne prend pas en compte les évaluations financières sur la question des retraites". Il déplore également qu'il n'y ait "pas de volet financement dans le débat".

Le gouvernement, par la voix du secrétaire d'État chargé des retraites Laurent Pietraszewski a rappelé que le gouvernement a justifié le recours aux ordonnances pour laisser la place aux concertations sectorielles. Un choix que regrette celui qui est également député de l'Ain : "Pour moi, c'est de l'amateurisme et de l'impréparation. Ce texte à trous montre que le gouvernement ne sait pas où il veut aller. C'est la première fois que le Conseil d'État rend un avis aussi sévère sur un projet de loi sur les retraites".

Damien Abad craint "que la réforme coûte plus cher à l'arrivée qu'au départ. Il explique également les volontés des Républicains qui sont "pour la réforme mais pas celle-là" : "Nous voulons la suppression des régimes spéciaux dès 2032. On demande le report de l'âge légal, pas l'âge pivot, à 64 ans en 8 ans et ensuite à un horizon de 65 ans. On propose également la prise en compte de la pénibilité".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme des retraites Les Républicains Réactions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants