1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Rassemblement national symbolise "peut-être une aurore qui se lève", estime Collard
1 min de lecture

Rassemblement national symbolise "peut-être une aurore qui se lève", estime Collard

RÉACTION - Le Front national s'appelle désormais Rassemblement national, après un vote en faveur du nouveau nom par les militants, a annoncé vendredi soir sa présidente Marine Le Pen à Bron, près de Lyon.

Gilbert Collard aux Estivales de Fréjus le 18 septembre 2016.
Gilbert Collard aux Estivales de Fréjus le 18 septembre 2016.
Crédit : CHAMUSSY/SIPA
Marie-Bénédicte Allaire & La rédaction numérique de RTL

Marine Le Pen poursuit son entreprise de dédiabolisation du FN. Vendredi 1er juin, la présidente du parti a obtenu, sans grande surprise, l'accord des militants pour renommer son parti "Rassemblement national". Ce changement de nom "ferme un chapitre de l'histoire de notre mouvement national ouvert il y a un peu plus de 45 ans, mais c'est pour mieux en ouvrir un autre qui, je le crois, ne sera pas moins glorieux", a-t-elle promis. 

D'autres figures du parti étaient moins favorables à ce changement de nom. C'est le cas de Gilbert Collard, qui avait voté "non" mais s'est toutefois montré heureux à l'annonce du résultat - 80,81% de "oui" pour une participation de 53% des militants. "On ne fait pas la gueule lorsqu'il y a une naissance, a-t-il réagi. On verra. Cela n'empêchera pas qu'on nous diabolise, mais ce nouveau nom est peut-être une aurore qui se lève", a poursuivi le député du Gard.

Pour l'eurodéputé Nicolas Bay, ce nouveau nom permettra de faire plus facilement des alliances. "Il est normal d'envisager comment il peut se mettre en oeuvre concrètement lors des élections européennes, avec Nicolas Dupont-Aignan mais également avec d'autres", estime-t-il. Marine Le Pen s'est dite du même avis. Évoquant sa proposition d'une liste commune à son ancien allié à la présidentielle, la patronne du Rassemblement national a estimé que "l'addition des voix permettrait de sortir en tête" des élections européennes de l'an prochain.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/