2 min de lecture Confidentiels politique

Européennes 2019 : pour les partis, c'est "Recherche candidat désespérément !"

CONFIDENTIELS RTL - À un an quasiment jour pour jour des élections européennes, les formations politiques galèrent pour trouver la perle rare qui portera le projet. Un vrai casse-tête tant le casting est difficile.

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
Européennes 2019 : pour les partis, c'est "Recherche candidat désespérément !" Crédit Image : AFP / Archives, LIONEL BONAVENTURE | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Générique 3
Dominique Tenza et Loïc Farge

"Recherche candidats désespérément !" : cela ferait un joli slogan pour tous les partis politiques qui galèrent, à un an des élections européennes. C'est même un vrai calvaire. D'autant qu'avec la nouvelle réforme Macron, ce ne seront plus des listes par région : on va voter au niveau national pour une liste unique.

Il faut donc plus que jamais choisir la bonne tête de gondole. Vous savez, c'est comme dans un supermarché : c'est ça qui vous incite à rentrer dans le rayon. Là c'est pareil : si vous aimez la tête de liste, il y a peut-être une chance que vous vous intéressiez au programme !
 
Du coup, c'est ce qui fait que certains partis essayent d'aller dégoter des "people". Des gens connus, mais pas des politiques, "issus de la société civile" (c'est très à la mode) et avec le label "vu à la télé". Cela fonctionne toujours.

Dernière en date : Élise Lucet, qui a été approchée par l'équipe de Benoît Hamon. Le nom d'Audrey Pulvar avait aussi été évoquée. Mais les deux femmes ont fait savoir qu'elles n'étaient pas intéressées.

À lire aussi
Laurent Wauquiez, le président des Républicains, le 18 avril 2018 confidentiels politique
Les Républicains : ça tangue sérieusement pour le patron Laurent Wauquiez

LR en "manque de gens solides"

Au Front national aussi, on est en quête de la perle rare. C'est la première fois que la campagne ne sera pas mené par un "Le Pen". Le parti fait savoir qu'il discute avec un grand avocat bien connu, mais refuse de donner son nom.
 
C'est pas mieux à droite. Là, on n'est même pas d'accord sur la ligne à défendre. Il faut d'abord trancher avant de savoir qui va mener la bataille. Le nom de Luc Ferry, l'ancien ministre de l'Éducation nationale, circule, mais il n'a pas l'air vraiment tenté.

En privé, on reconnait chez les Républicains "qu'on manque de gens solides". Rachida Dati assure, elle, qu'on lui a demandé. Nadine Morano rappelle qu'il y a quatre ans, c'est elle qui a fait le meilleur score de France. Mais pour l'instant, ni l'une ni l'autre ne semble avoir convaincu l'état-major de LR, qui voudrait un peu plus de "renouvellement".

Un plan B chez REM ?

Pour la République en Marche, c'est d'autant plus difficile que l'enjeu est énorme pour Emmanuel Macron, qui a mis l'Europe au cœur de sa politique. Ce ce sera la première élection depuis le début de son mandat. Donc un test en quelque sorte.

Les "Marcheurs" se sont donc mis en quête, eux aussi, de la personnalité qui pourrait fédérer tout ça. Ils se sont dits que Thomas Pesquet ce serait pas mal. L'astronaute tête de liste "En Marche", ça aurait "de la gueule", comme on dit. Mais l'intéressé a fait savoir qu'il n'était pas intéressé. L'objectif pour lui, c'est plutôt la planète Mars que le Parlement européen.
 
Alors il y a un plan B qui se dessine de plus en plus : la candidature d'Édouard Philippe. Jeune, connu, il aurait le mérite de faire le lien entre juppéistes et macronistes. Et quand le journal Le Monde lui pose directement la question, il répond à côté. Ce qui est peut-être le début d'un indice !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confidentiels politique Élections européennes La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793399025
Européennes 2019 : pour les partis, c'est "Recherche candidat désespérément !"
Européennes 2019 : pour les partis, c'est "Recherche candidat désespérément !"
CONFIDENTIELS RTL - À un an quasiment jour pour jour des élections européennes, les formations politiques galèrent pour trouver la perle rare qui portera le projet. Un vrai casse-tête tant le casting est difficile.
http://www.rtl.fr/actu/politique/europeennes-2019-pour-les-partis-c-est-recherche-candidat-desesperement-7793399025
2018-05-16 07:11:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kOM_4-Fg0I_vz9f9iAmkfg/330v220-2/online/image/2018/0516/7793399102_un-passant-regarde-les-panneaux-de-la-campagne-electorale-europeenne-le-5-juin-1999-devant-une-annexe-de-la-mairie-de-toulouse.jpg