2 min de lecture La France insoumise

Raquel Garrido répond au "Canard Enchaîné"

La porte-parole de La France insoumise conteste les nouvelles révélations de l'hebdomadaire, qui l'accuse de ne pas avoir déclaré ses revenus à l'Urssaf.

Raquel Garrido,ex-porte-parole de la France insoumise
Raquel Garrido,ex-porte-parole de la France insoumise Crédit : ALAIN ROBERT/SIPA
François Quivoron
François Quivoron

La passe d'armes se poursuit entre Raquel Garrido et Le Canard Enchaîné. Dans son numéro de ce mercredi, l'hebdomadaire révèle que cette proche de Jean-Luc Mélenchon "n'a pas déclaré un sou de revenu à l'Urssaf en 2016" et fait l'objet d'un rappel de "6.113 euros" en mars 2016, puis le 28 septembre 2017. La porte-parole de la France insoumise a contesté en bloc ces accusations, dans des SMS envoyés à Franceinfo.

Raquel Garrido, qui s'appuie sur un démenti de la Caisse nationale des barreaux français (CNBF), a assuré qu'"il était totalement faux de dire que je n'avais jamais payé de cotisations ou de droits de plaidoiries depuis six ans, c'est-à-dire depuis ma prestation de serment". Elle a estimé que l'hebdomadaire "n'avance aucun document prouvant leurs dires sur ce point", assurant que "le document produit ne correspond pas à la réalité".

Je suis à jour de mes obligations déclaratives

Raquel Garrido
Partager la citation

Quant à l'Urssaf, Raquel Garrido a expliqué que "les lettres de relance de l'Urssaf datées de 2016 pour que je déclare mes revenus professionnels de 2015 sont caduques". "Contrairement à ce qu'imagine le Canard, ce n'est pas parce que je me suis mise en règle il y a dix jours : je suis à jour de mes obligations déclaratives de 2015 depuis des mois". Elle a ajouté être "à jour" de ses "obligations déclaratives sur les revenus de 2016" et "de tous (ses) paiements Urssaf".

La semaine dernière, Le Canard Enchaîné avait affirmé que Raquel Garrido, également chroniqueuse à C8, devait un arriéré de "cotisations sociales" de "32.215 euros" à la CNBF, soit l'équivalent de six ans sans payer. Le CNBF avait affirmé dans un communiqué que cette information était "inexacte". 

Avec Jeremstar sur Snapchat

À lire aussi
Jean-Luc Mélenchon et Éric Dupond-Moretti justice
Mélenchon s'en prend à Dupont-Moretti : "La camomille vous réussit !"

Le Palmipède a reconnu une "inexactitude", et a décidé de publier un extrait du dossier de la nouvelle chroniqueuse de Thierry Ardisson. S'il ne n'agissait pas d'un arriéré de "cotisations sociales", le terme exact aurait été "cotisations et contribution aux droits de plaidoirie'". Le tout pour un montant total estimé à 32.215 euros. Une somme qui correspond à celle évoquée la semaine passée. Le Canard Enchaîné précise également que la caisse de retraite "en a informé ses administrateurs fin septembre".

Vendredi, la porte-parole de LFI avait affirmé avoir "du mal pour Le Canard Enchaîné" qui ne "balance que des bêtisesdans une vidéo publiée sur Snapchat où elle apparaissait au côté du blogueur Jeremstar, chroniqueur comme elle dans l'émission Les Terriens du dimanche.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La France insoumise Le Canard enchaîné Raquel Garrido
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790473319
Raquel Garrido répond au "Canard Enchaîné"
Raquel Garrido répond au "Canard Enchaîné"
La porte-parole de La France insoumise conteste les nouvelles révélations de l'hebdomadaire, qui l'accuse de ne pas avoir déclaré ses revenus à l'Urssaf.
https://www.rtl.fr/actu/politique/raquel-garrido-repond-encore-au-canard-enchaine-7790473319
2017-10-11 17:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0cZg-L54AtirRDT8dlH5Cw/330v220-2/online/image/2017/1011/7790477593_raquel-garrido-porte-parole-de-la-france-insoumise.jpg