2 min de lecture Nadine Morano

"Race blanche" : "La polémique était liée à l'élection présidentielle", estime Philippe Richert

REPLAY - Philippe Richert, le chef de file Les Républicains pour les élections régionales, est satisfait de pouvoir passer à autre chose pour se concentrer de nouveau sur la campagne pour les élections régionales.

Christophe Pacaud L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud
>
Philippe Richert, le chef de file les Républicains pour les régionales en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes était l'invité de RTL Grand Soir Crédit Image : AFP | Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

Après avoir refusé de s'excuser pour ses propos sur "la France, pays de race blanche", comme lui avait demandé Nicolas Sarkozy, Nadine Morano a donc perdu son investiture pour les élections régionalesremplacée par Valérie Debord. Philippe Richert, le chef de file Les Républicains en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes, invité de RTL Grand Soir, s'est dit satisfait que cette décision permette à son équipe de se recentrer sur la campagne laissée en suspens. "On va enfin pouvoir tourner la page d'une polémique qui dure depuis maintenant 10 jours. Une polémique pendant laquelle nous n'avons pas été en campagne", a-t-il ainsi déclaré. 

Pour l'ancien ministre chargé des Collectivités territoriales, toute la polémique ne concernait d'ailleurs en rien les élections régionales, mais levait plutôt le voile sur l'intention de Nadine Morano de se présenter pour les primaires du parti avant les élections présidentielles de 2017. "Une polémique qui était en réalité surtout liée à la campagne de Nadine Morano pour les élections présidentielles, on l'a bien compris, dans le cadre des primaires", a-t-il repris. 

Nadine Morano n'a pas souhaité lui répondre

Alors qu'il s'était déjà positionné en faveur de l'évincement de Nadine Morano de la campagne des régionales, Philippe Richert a pourtant tenté de savoir si la collaboration pouvait repartir. L'eurodéputée n'a cependant pas souhaité répondre à ses appels, ce qui en soi était une forme de réponse. "Le coup de fil je l'ai donné. Mardi j'ai donné 4 coups de fil, j'ai laissé un message le matin, l'après-midi, pour lui dire il faut qu'on se voit, il faut qu'on travaille ensemble... Elle n'a même pas répondu. Que voulez-vous que l'on fasse ? On ne peut pas forcer les gens à trouver un accord si eux-mêmes ne le souhaitent pas. Il n'y avait pas d’autre solution", a-t-il conclu. 

Nicolas Sarkozy a donc proposé la nomination de Valérie Debord, pour qui Philippe Richert a beaucoup d'estime. "Il était prévu qu'elle soit sur la liste (...) Je la connais bien, c'est quelqu'un de grande qualité qui reprendra le flambeau", a-t-il indiqué.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nadine Morano Les Républicains Élections régionales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants