3 min de lecture Scandale

Quelles seront les conséquences de l'affaire Baupin ?

REPLAY - Ce nouveau scandale sexuel dans le monde politique signifie-t-il que la parole des femmes victimes s'est libérée ?

245x300PACAUD On refait le monde Christophe Pacaud iTunes RSS
>
Quelles seront les conséquences de l'affaire Baupin ? Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste

On refait le monde avec :
- Valérie Lecasble, conseillère en communication
- Nicolas Domenach, journaliste politique
- Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du Figaro
- Alain Duhamel, éditorialiste

Le 8 mars dernier, pour la journée des droits de la femme, Denis Baupin posait avec d'autres députés en portant du rouge à lèvres pour lutter contre le sexisme. La photo de trop pour huit femmes d'Europe Écologie - Les Verts qui accusent le vice-président de l'Assemblée nationale - qui a démissionné depuis le début du scandale - de harcèlements et agressions sexuels.

"On a l'impression que les digues sont en train de tomber", apprécie Valérie Lecasble. "Le vrai sujet, c'est celui-là : dans la classe politique française, il y a eu des tas d'histoires - cachées, rigolotes, moins drôles - et on a l'impression qu'on est à un moment (...) où les femmes ont décidé de se plaindre, sans porter plainte d'ailleurs." Ce qui jusque-là était toléré, accepté, ne l'est plus. "Une évolution claire est en train de se passer, dont on va mesurer les conséquences", prophétise la conseillère en communication.

Les médias ne doivent pas devenir des tribunaux

À lire aussi
Une manifestation organisée par l'association des victimes de l'amiante justice
Scandale de l'amiante : non-lieu pour les responsables d'Eternit

Yves Thréard, lui, se souvient et relativise : "Après l'affaire DSK, on avait dit : ça y est la parole va se libérer et maintenant ce sera plus difficile pour se genre d’individus." Si tout n'a pas changé, les victimes peuvent en tout cas être entendues. "Je pense que ce sont des choses qui, pendant longtemps, n'ont pas été révélées par les victimes", explique le journaliste. "Aujourd'hui, Dieu merci, la parole est peut-être plus facile. On trouve aussi peut-être d'autres victimes pour faire des alliances." Car, "quand on est toute seule et qu'on a été harcelée pendant des mois et des mois, ça doit être très compliqué de faire surgir la vérité." 

En attendant, le journaliste avertit le lectorat et les spectateurs des médias devenus des "tribunaux" qui vont très vite. Mais "ce tribunal n'est absolument pas une justice, qui a besoin d'être plus lente, fondée sur des preuves."

Du pouvoir naît la tentation d'en abuser

La réaction du député LR Pierre Lellouche, qui a déclaré à ce sujet : "Je commente des choses importantes, pas des histoires de bonnes-femmes", fait elle aussi polémique. "Ça dit quand même une domination d'un esprit masculin à l'Assemblée, mais comme dans beaucoup d'autres endroits", note Nicolas Domenach. "Il ne faut pas croire que ce qui arrive chez Les Verts est spécifique aux Verts et au monde politique. Dans tous les lieux de pouvoir, d'inégalité de poste ou de salaire, ces phénomènes de harcèlement existent peu ou prou". Et le journaliste de faire le parallèle avec l'Église et la culture du secret qu'on les grandes institutions dans ce genre d'affaires. "Ces femmes disent aussi qu'elles n'ont pas voulu affaiblir le parti, un parti féministe, dirigé par des femmes..."

Ce qui frappe Alain Duhamel dans cette histoire, "c'est qu'il y a dans l'approche du pouvoir, dans l'illusion de la notoriété, quelque chose qui rend un pourcentage d'hommes insupportables. Je pense que tous ont des tentations, tous ont des occasions et il y a ceux qui résistent et ceux qui ne résistent pas du tout", tranche-t-il. Pour l'éditorialiste, toute personne qui est en position de pouvoir, ou croit l'être, "est en condition d'avoir la tentation d'en abuser". À la différence près, que chez les grands patrons on "s'organise pour que ce soit consenti et que ce soit un échange et que ça se passe bien", nuance Valérie Lecasble qui fait la comparaison avec un monde politique "insistant".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Scandale Harcèlement Sexisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783159177
Quelles seront les conséquences de l'affaire Baupin ?
Quelles seront les conséquences de l'affaire Baupin ?
REPLAY - Ce nouveau scandale sexuel dans le monde politique signifie-t-il que la parole des femmes victimes s'est libérée ?
https://www.rtl.fr/actu/politique/quelles-seront-les-consequences-de-l-affaire-baupin-7783159177
2016-05-09 21:01:20