1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. PS : Jean-Christophe Cambadélis fait de la lutte contre les inégalités un "élément central"

PS : Jean-Christophe Cambadélis fait de la lutte contre les inégalités un "élément central"

Le Premier secrétaire du PS a affirmé que la lutte contre les inégalités devait être "l'élément central" du combat des socialistes.

Jean-Christophe Cambadélis, le 6 décembre 2014, à Paris. (archives)
Jean-Christophe Cambadélis, le 6 décembre 2014, à Paris. (archives)
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du parti socialiste, a affirmé samedi 6 décembre que la lutte contre les inégalités devait être "l'élément central" du combat des socialistes, à quelques jours d'un discours du Premier ministre sur cette question.

Manuel Valls prononcera mercredi un discours sur la lutte contre les inégalités, annoncé comme "important" par ses proches, devant la Fondation Jean-Jaurès, un des laboratoires d'idées du PS.

Interrogé à ce sujet lors de la clôture des "Etats généraux des socialistes" à Paris, Cambadélis s'est félicité: "le Premier ministre répond à une demande portée depuis plusieurs mois par le Bureau national du parti socialiste qui est de sortir du débat économique et de commencer à poser, dans la fin du quinquennat, la lutte contre les inégalités".

"Un projet de gauche"

"Ça, c'est un projet de gauche qui peut se décliner dans tous les secteurs de l'égalité humaine et nous pensons que, que ce soit le combat sur la sécurisation des parcours professionnels par exemple ou tout autre chose, c'est de cela dont il faut faire l'élément central de notre combat", a-t-il ajouté.

À lire aussi

Il a par ailleurs refusé de commenter des sondages publiés vendredi et soulignant que Manuel Valls est le préféré des sympathisants PS et incarne le mieux l'avenir du PS. "Je ne crois pas aux sondages. Les sondages avaient déjà fait M. Balladur élu, avaient fait M. Jospin élu, avaient indiqué énormément de choses mais ça ne s'est jamais passé comme ça", a-t-il dit.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/