1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Procès du bombardement de Bouaké : Villepin, Alliot-Marie et Raffarin entendus
1 min de lecture

Procès du bombardement de Bouaké : Villepin, Alliot-Marie et Raffarin entendus

Les anciens ministres interviendront comme témoin dans cette affaire qui avait provoqué la mort de plusieurs militaires français en Côte d'Ivoire.

Dominique de Villepin, le 5 juillet 2017
Dominique de Villepin, le 5 juillet 2017
Crédit : Michel Euler / POOL / AFP
Le journal RTL de 8h du 13 avril 2021
12:16
Le journal RTL de 8h du 13 avril 2021
12:16
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
Animateur

Trois poids-lourds de la présidence Chirac vont passer ce mardi 13 avril devant les assises : Dominique de Villepin, Michelle Alliot-Marie et Jean-Pierre Raffarin doivent s'expliquer sur le bombardement du camp de Bouaké en Côte d'Ivoire en 2004. Neuf militaires français avaient été tués, mais à Paris on était resté bien discret les familles demandent aujourd'hui des comptes.

Comme un avant-goût de cette affaire très politique, l'ancien ministre des Affaires étrangères s'est, la veille de son passage, lavé les mains de cette affaire. "Je ne m'occupais pas de la Côte d'Ivoire", a affirmé devant le tribunal Michel Barnier, renvoyant la balle à l'Élysée et à l'armée.

Le tribunal tentera aujourd'hui d'en savoir un peu plus sur les trois autres anciens dirigeants. Les mercenaires biélorusses soupçonnés du bombardement avaient été interpellés puis libérés quelques jours plus tard, faute de consigne. L'absence de mobilisation de la France sur ce dossier à l'époque continue d'interpeller.

Les familles des parties civiles attendent des explications, mais le général Poncet, ancien chef de la force Licorne en Côte d'Ivoire les a déjà prévenues : les ministres vont sûrement s'inspirer des trois singes de la sagesse bouddhiste : je ne vois rien, je ne dis rien, et je n'entends rien.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/