1 min de lecture Présidentielle 2017

Primaire les Républicains : que fait Ingrid Betancourt aux côtés de Nicolas Sarkozy ?

L'ex-otage des Farc sera présente au Zénith de Paris, dimanche 9 octobre, pour le meeting de l'ancien chef de l'État. La concrétisation d'une amitié fidèle.

Ingrid Betancourt en mars 2012
Ingrid Betancourt en mars 2012 Crédit : JOEL SAGET / AFP
Anne-Laure Poisson
Anne-Laure Poisson

L'ancien chef de l'État sera en meeting au Zénith de Paris ce dimanche 9 octobre avec auprès de lui une invitée spéciale : Ingrid Betancourt, otage des Forces armées révolutionnaires de Colombie pendant six ans. La franco-colombienne, enlevée en 2002 alors qu'elle était en pleine campagne pour l'élection présidentielle en Colombie, ne sera libérée qu'en 2008. Nicolas Sarkozy est alors président de la République et il fait de la libération d’Ingrid Betancourt l'un de ses chevaux de bataille.

Depuis, l'ancienne otage n'a pas manqué de dire son admiration pour Nicolas Sarkozy à plusieurs reprises. En 2013, alors que l'ancien chef de l'État est retiré temporairement de la vie politique, elle avait par exemple participé à un colloque de l'Association des amis de Nicolas Sarkozy expliquant : "Il a fait de la raison d’État une raison d'être. Il fallait avoir du cran pour apporter du spirituel en politique".

"Une amitié personnelle"

Mais cette année, avec la perspective de l'élection présidentielle et dans le cadre de la primaire de la droite et du centre, Ingrid Betancourt est "prête à [s']engager" plus concrètement. Dans une interview pour la matinale d'iTélé le 29 août dernier, l'ex-otage de la guérilla colombienne est revenue sur les raisons de son attachement à Nicolas Sarkozy, avec qui elle entretient "une amitié personnelle" liée à sa libération.

"Il est vrai qu'avec Nicolas Sarkozy, j'ai des atomes qui nous relient (...) lorsque j'étais en captivité et que les politiques parlaient beaucoup, ils faisaient peu, Sarkozy était quelqu'un qui s'était engagé avec ma famille lorsque personne ne voulait vraiment s'engager, car c'était un dossier un peu difficile. Lorsqu'il est arrivé au pouvoir, il n'a pas oublié et moi, je n'oublie pas non plus." L'ex-otage a donc finalement décidé de concrétiser ce soutien, en s'affichant officiellement au côté de l'ancien président pour son meeting parisien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Primaire Les Républicains Ingrid Betancourt
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants