1 min de lecture Primaire PS

Primaire de la gauche : Manuel Valls est en position de force

Le Premier ministre est la personnalité préférée des sympathisants de gauche pour devenir le candidat du PS à l'élection présidentielle.

Manuel Valls lors d'un déplacement à Nancy le 2 décembre.
Manuel Valls lors d'un déplacement à Nancy le 2 décembre. Crédit : POL EMILE/SIPA
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang
et AFP

S'il n'a pas encore fait part de sa décision depuis l'annonce par François Hollande de sa non participation à l'élection présidentielle, Manuel Valls aurait de bonnes chances de remporter la primaire de la gauche. Le Premier ministre (45%) est la personnalité préférée des sympathisants de gauche pour devenir le candidat du PS à l'élection présidentielle devant Arnaud Montebourg (25%), selon un sondage Ifop à paraître ce dimanche 4 décembre dans Le Journal du Dimanche.

Benoît Hamon (14%) arrive troisième dans ce classement, établi après l'annonce de François Hollande qu'il ne se représentait pas, suivi de Marie-Noëlle Lienemann (8%), Gérard Filoche (5%), François de Rugy (2%) et Jean-Luc Bennahmias (1%). Chez les seuls sympathisants du PS, Manuel Valls atteint 61% et Arnaud Monteboug 21%. 
Dans le cas d'un simple duel Valls-Montebourg, 51% des personnes sympathisants de gauche, interrogés après l'annonce présidentielle de jeudi, déclarent choisir le Premier ministre contre 49% l'ancien ministre de l'Economie. 
Chez les sympathisants du PS, le même duel donne Manuel Valls vainqueur avec 67% contre 33% à Arnaud Montebourg.

Manuel Valls peut-il rassembler la gauche ?
Nombre de votes : 9383 *Sondage à valeur non scientifique

46% des sympathisants de gauche estiment que Manuel Valls "dispose le plus de la capacité à remporter l'élection présidentielle", contre 23% pour Arnaud Montebourg. Avant l'annonce de François Hollande, Manuel Valls atteignait 33% et son adversaire 13%. Le 1er décembre 2016, François Hollande s'était exprimé publiquement en direct de l'Élysée pour annoncer qu'il renonçait à être candidat à la présidentielle de 2017. Pris en grippe par les électeurs de gauche, le Président devrait sans doute se faire extrêmement discret lors de la campagne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Présidentielle 2017 Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants