3 min de lecture Primaire PS

Primaire de la gauche : comment le scrutin va-t-il se dérouler ?

ÉCLAIRAGE - Le Conseil national du Parti socialiste a levé le voile sur l'organisation de la primaire de la gauche des 22 et 29 janvier 2017.

Jean-Christophe Cambadélis appelle à l'union de la gauche
Jean-Christophe Cambadélis appelle à l'union de la gauche Crédit : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Le 18 juin, Jean-Christophe Cambadélis prenait la gauche à contre-pied en annonçant l'organisation d'une primaire de la gauche de gouvernement en vue de l'élection présidentielle. Après des mois de division à gauche - la tentative de percée des frondeurs, la candidature en solitaire de Jean-Luc Mélenchon ou encore les prises de distance d'Arnaud Montebourg et d'Emmanuel Macron - on affiche désormais une image d'unité du côté du Parti socialiste et de ses alliés (Écologistes! de François de Rugy, Front démocrate de Jean-Luc Bennahmias, Union des démocrates et des écologistes).

Europe Écologie - Les Verts et le Parti de gauche interpréteront sans doute cette image d'une autre manière mais plus que jamais, la "gauche de gouvernement" veut croire en ses chances de qualification pour le second tour de la présidentielle et déjouer ainsi les sondages qui propulsent dans tous les cas de figure Marine Le Pen à des niveaux très élevés.

Restait à savoir de quelle façon elle allait se mettre en marche pour 2017, de quelle façon cette primaire allait être organisée. Le Conseil national du PS a dévoilé les grandes lignes et répondu aux interrogations, qui pouvaient jusque-là subsister. De quoi convaincre Arnaud Montebourg d'y participer ? Il devrait préciser sa position au 20 Heures de TF1 ce dimanche 2 octobre. Dans les couloirs du Conseil national, ses partisans, qui ont bataillé jusqu'à ce dimanche pour obtenir des "amendements" à la résolution du PS, se sont globalement déclarés satisfaits.

Un calendrier sur mesure pour François Hollande

À lire aussi
L'ancien Premier ministre, Manuel Valls élections
Manuel Valls : "Parfois, il m'est arrivé de confondre autorité et autoritarisme"

Sans surprise, la primaire de la gauche se déroulera les dimanches 22 et 29 janvier 2017. Le calendrier a été précisé par le parlement du parti ce dimanche 2 octobre. Les candidats - Benoît Hamon, Marie-Noëlle Lienemann, Gérard Filoche, François de Rugy sont déjà déclarés - devront déposer leur candidature entre le 1er et le 15 décembre 2016. Un calendrier sur mesure pour François Hollande, qui rendra sa décision de participer ou non à la présidentielle aux alentours du 15 décembre...

La validation des candidatures interviendra dans la foulée, le 17 décembre, date à laquelle la campagne sera officiellement lancée. Elle se terminera un peu plus d'un mois plus tard, le 20 janvier 2017. Après le deuxième tour, le 29 janvier, le candidat victorieux sera investi le 5 février 2017.

Une Haute autorité des primaires citoyennes installée le 5 octobre

Comme pour la primaire des Républicains, une "Haute autorité des primaires citoyennes" sera chargée de veiller "à la régularité de la désignation du (de la) candidat(e)". Elle sera composée de 15 membres de la "Haute autorité d'éthique du Parti socialiste, que préside actuellement Thomas Clay.

Les mêmes conditions de participation qu'en 2011

Pour participer à la primaire de la gauche, les candidats devront signer une "charte éthique qui fixe les règles de conduite durant la campagne et la déclaration d'engagement qui porte sur le rassemblement des candidats à l'issue du scrutin".

Les prétendants à l'investiture de la Belle Alliance Populaire devront remplir exactement les mêmes conditions qu'en 2011, à savoir réunir soit "5% des membres titulaires du Conseil national (15), soit 5% des parlementaires socialistes (19), soit 5% des conseillers régionaux et départementaux socialistes représentant au moins 4 régions et 10 départements (66), soit 5% des maires socialistes de villes de plus de 10.000 habitants représentant au moins 4 régions et 10 départements (10)". Par ailleurs, chaque candidat qualifié pour la primaire se verra remettre la somme de 50.000 euros des mains du Parti socialiste, c'est 20.000 de plus qu'en 2011.

Qui peut voter ?

Tous les Français âgés de 18 ans ou plus au moment de la présidentielle pourront participer au scrutin. Les adhérents étrangers ou âgés de moins de 16 ans aux partis organisateurs pourront eux aussi se joindre au scrutin. Pour participer à cette primaire, les électeurs devront s'acquitter de la somme de 1 euro pour chaque tour et signer une charte dans laquelle ils assumeront le fait de "se reconnaître dans les valeurs de la gauche."

"Au moins" 8.000 bureaux de vote seront ouverts dans toute la France de 9h à 19h. Il y en avait 9.400 en 2011. Jean-Christophe Cambadélis mise sur un recul de l'engouement des Français pour cette primaire, avec une participation de 1,7 à 2 millions de votants, soit plus d'un million de moins qu'en 2011.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Parti socialiste Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785085907
Primaire de la gauche : comment le scrutin va-t-il se dérouler ?
Primaire de la gauche : comment le scrutin va-t-il se dérouler ?
ÉCLAIRAGE - Le Conseil national du Parti socialiste a levé le voile sur l'organisation de la primaire de la gauche des 22 et 29 janvier 2017.
https://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-de-la-gauche-comment-le-scrutin-va-t-il-se-derouler-7785085907
2016-10-02 19:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/B7qMdhIamjkBOeriBl5GhA/330v220-2/online/image/2015/1206/7780765380_jean-christophe-cambadelis-appelle-a-l-union-de-la-gauche.jpg