2 min de lecture Extrême droite

Présidentielle en Autriche : "Le scrutin majoritaire reste compliqué pour l'extrême droite", analyse Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - L'extrême droite autrichienne (FPÖ), tout comme son alter ego français, le Front national, n'arrive pas à franchir la barre fatidique des 50%.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
L'Édito Politique d'Alba Ventura, le 29 mai 2016 Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

L'élection présidentielle autrichienne s'est soldée par la victoire sur le fil du candidat écologiste Alexander Van der Bellen sur celui de l'extrême droite, Norbert Hofer. François Hollande a adressé ses chaleureuses félicitations au vainqueur. Manuel Valls exprime son soulagement. Ils n'ont pas vraiment raison de se réjouir. Il y a quand même une extrême droite qui fait quasiment 50%. La balle n'est pas passée loin. C’est pour ça que les communiqués victorieux de l'Élysée et de Matignon résonnent drôlement.

D'autant que ce n'est pas le "Hollande autrichien" qui a été élu. Le candidat social-démocrate a été balayé dès le premier tour avec 11%. Et si la droite ne la ramène pas, c'est parce que le Sarkozy, le Juppé, le Le Maire ou le Fillon "autrichien" (comme vous voulez) a fait 11,5%. Ce n'est pas mieux.

Un sacré avertissement

C'est vrai, on ne peut pas comparer l'Autriche et la France, ni sur le plan économique ni sur le plan politique. Mais on peut comparer l'effondrement des partis traditionnels et la progression de l'extrême droite. Au-delà de l'envie de faire éclater le système bipartisan, de renvoyer dos-à-dos la droite et la gauche classiques, au-delà aussi du rejet de l'Europe qui s'accompagne notamment de la crise des migrants, la démonstration de ce vote c'est quand même que l'extrême droite, malgré un climat porteur, se casse encore le nez sur la barre des 50%.

Certes, c'est un sacré avertissement. L'extrême droite autrichienne est en dynamique. En octobre dernier, le parti populiste a été battu de justesse à la mairie de Vienne. Il a même des élus dans deux régions, dont une qu'il gouverne avec les socialistes. Lorsque vous regardez la carte du vote du week-end dernier en Autriche, le résultat montre que si les villes ont voté "écolo", dans les campagnes on a massivement voté pour l'extrême-droite, ainsi que les ouvriers à 86%.

À lire aussi
Julien Aubert, Christian Jacob et Guillaume Larrivé (de gauche à droite) Les Républicains
Pour se relancer, Les Républicains élisent leur nouveau président

Dans d'autres proportions, cela ressemble au vote Front national en France : une classe populaire éloignée des grandes agglomérations. Mais comme en France, la barre des 50% est difficile à atteindre. Il reste cet autre bloc de 50% et un peu plus de la population qui ne veut pas entendre parler des extrêmes et qui fait preuve d'un sursaut citoyen au moment du vote. C'est ce que l'on a vu chez nous aux dernières élections régionales.

Trouver des alliés, l'autre partie du chemin

Cela veut dire que le scrutin majoritaire reste compliqué pour l'extrême droite. C'est en tout cas est un obstacle pour ceux qui ne savent pas rassembler au second tour. D'ailleurs en coulisses, ils sont très conscients de cela au Front national. C'est pour cela qu'après les régionales, Florian Philippot, le vice- président du FN, expliquait qu'il n'était pas opposé à des "alliances politiques".

Marine Le Pen s'est normalisée, en engageant la dédiabolisation du FN, en évitant les excès de son père. Elle a fait la moitié du chemin. L'autre partie du chemin, elle le fera en trouvant des alliés. Ce n'est pas la partie la plus facile pour elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Extrême droite Front national Autriche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants