1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle : "C'est la première fois qu'on ne sait pas quel duel se dessine", estime Alain Duhamel
1 min de lecture

Présidentielle : "C'est la première fois qu'on ne sait pas quel duel se dessine", estime Alain Duhamel

ÉDITO - Pour Alain Duhamel c'est la première fois qu'à trois mois du scrutin il est impossible de déterminer quel sera le duel final.

Une vue du palais de l'Élysée
Une vue du palais de l'Élysée
Crédit : SIPA
Présidentielle : "C'est la première fois qu'on ne sait pas quel duel se dessine"
03:38
François Fillon : "Cette conférence ne suffira pas à le remettre en selle", dit Alain Duhamel
04:00
Présidentielle : "C'est la première fois qu'on ne sait pas quel duel se dessine", estime Alain Duhamel
03:51
Alain Duhamel

La campagne présidentielle est assez inédite et "assez mystérieuse", estime Alain Duhamel. Pour lui, c'est la première fois qu'à moins de trois mois du premier tour, il n'y a "pas de duel déjà qui se dessine". Et de citer Giscard-Mitterrand, Mitterrand-Chirac, Sarkozy-Hollande. Toutefois, Alain Duhamel rappelle que "quelque fois on se trompait". Ainsi alors qu'on prévoyait un duel entre Delors et Balladur, "on se retrouvait avec Chirac en face de Jospin".

Malgré tout, "on savait où on allait, du moins on croyait le savoir", explique Alain Duhamel. Aujourd'hui, la situation est bien différente et personne n'est en mesure de dire qui seront les deux candidats à arriver au second tour de la présidentielle. L'éditorialiste note que Marine Le Pen semble, pour le moment, être celle qui est la plus certaine d'y parvenir, même s'il elle serait, a priori, battue par n'importe quel autre candidat. 

"Ensuite, il y a le phénomène de dégagisme, qui est international, mais qui s'applique tout à fait en France. Cela signifie que depuis le début, on a vu les têtes tomber à un rythme que l'on n'a jamais connu dans l'histoire politique", décrypte Alain Duhamel. Nicolas Sarkozy, François Hollande, Alain Juppé et même Manuel Valls, qui il y a quelques mois encore avaient toutes leurs chances de participer à cette élection ont tous été éliminés de la course. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/