1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Zemmour, adversaire ou concurrent ? Ce qu'en pensent les candidats LR
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : Zemmour, adversaire ou concurrent ? Ce qu'en pensent les candidats LR

La question de la candidature d'Éric Zemmour a été abordée lors du premier débat des candidats à l'investiture LR à la présidentielle, ce lundi soir.

Eric Zemmour à Budapest le 24 septembre 2021
Eric Zemmour à Budapest le 24 septembre 2021
Crédit : Attila KISBENEDEK / AFP
Présidentielle 2022 : que pensent les candidats LR d'Éric Zemmour
00:04:08
William Vuillez

À cinq mois de l'élection présidentielle, Éric Zemmour joue les éléments perturbateurs. Ce lundi soir, lors du premier débat des candidats à l'investiture LR à la présidentielle, les 5 candidats, Michel Barnier, Valérie Pécresse, Éric Ciotti, Philippe Juvin et Xavier Bertrand ont donc été amenés à réagir à la percée du polémiste dans les sondages, revenant notamment sur la théorie du grand remplacement qu'il véhicule. Alors, Éric Zemmour est-il un adversaire ou un concurrent pour les candidats LR ?

Valérie Pécresse a mis en avant son "projet de rupture pour la France". "Éric Zemmour est un adversaire comme les autres. Mais les Français choisiront la crédibilité à l'élection présidentielle (...) On ne peut cependant pas se réclamer du général de Gaulle et dire de Dreyfus qu'on ne sait pas s'il était coupable ou non", explique-t-elle.

Michel Barnier qualifie Éric Zemmour d'"adversaire". "Sa manière de dire l'histoire n'est pas la nôtre. Je veux porter un projet de réconciliation. On ne peut pas réconcilier les Français si on accroît les tensions, qu'on stigmatise, qu'on différencie les Français selon leurs origines, leur couleur de peau. Notre pays doit se réunifier, se réconcilier. Ce n'est pas le langage que j'entends du côté d'Éric Zemmour", a-t-il ajouté.

"Zemmour est là parce que c'est l'échec de Macron"

Selon Éric Ciotti, le polémiste n'est ni un "concurrent", ni un "ennemi". "Il est aujourd'hui évident qu'il y a un intérêt parce qu'Éric Zemmour dresse un constat et ce constat moi je ne le nierai pas. Mais nous avons les réponses et je ne suis pas sûr qu'il dispose de ces réponses. Pour moi les seuls qui peuvent sortir le pays de cette situation, ils sont ici", a-t-il insisté.

À écouter aussi

Pour Philippe Juvin, "l’analyse qu’il fait qui est radicale mais n’engage à rien, ce n’est pas un adversaire, c’est un commentateur". "En politique, quand on brigue la confiance des Français, il faut jouer la carte de la vérité et de la transparence", juge Xavier Bertrand qui estime que le polémiste est un adversaire. Selon lui, "Monsieur Zemmour est là parce que c'est l'échec de monsieur Macron".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/