1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Macron est "le président le plus anti-jeunes de la Ve République", selon Jadot
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : Macron est "le président le plus anti-jeunes de la Ve République", selon Jadot

Emmanuel Macron, qui a jugé intenable un système "sans aucun prix", "a décidé (...) de sacrifier l'enseignement supérieur et l'université". Il est "le président le plus anti-jeunes de la Ve République", a fustigé l'écologiste Yannick Jadot.

Yannick Jadot invité du Grand jury RTL, LCI, Le Figaro
Yannick Jadot invité du Grand jury RTL, LCI, Le Figaro
Crédit : Nicolas Kovarik /Agence 1827 /RTL
Le Grand Jury de Yannick Jadot
53:36
Le Grand Jury du 16 janvier 2022
53:36
Florise Vaubien & AFP

Emmanuel Macron, "le président le plus anti-jeunes de la Ve République", selon Yannick Jadot. Dimanche 16 janvier, l'écologiste a critiqué la proposition d'Emmanuel Macron de faire payer l'université. Jeudi, le président avait jugé intenable un système d'études supérieures "sans aucun prix" pour les étudiants, plaidant une réforme "systémique" des universités, qu'il veut plus "professionnalisantes". 

"C'est choquant", a déclaré Yannick Jadot. "L'éducation est au cœur d'une société de l'intelligence, de la solidarité et de l'épanouissement et de l'émancipation, comme l'hôpital ça doit rester gratuit", a réagi l'eurodéputé lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI

Le candidat à la présidentielle estime qu'en 2017, Emmanuel Macron "a décidé délibérément de sacrifier l'enseignement supérieur et l'université", et n'a pas augmenté le budget du supérieur malgré les hausses d'effectifs". Il l'accuse d'avoir au contraire favorisé les classes préparatoires. 

C'est le président le plus jeune de la Ve République et c'est le président le plus anti-jeunes de la Ve République

Yannick Jadot lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

"Et maintenant, qu'est ce qu'il dit ? Moi, j'ai sacrifié l'université et en plus je vais créer encore plus d'inégalités sociales et scolaires", a critiqué M. Jadot. D'après lui, cette proposition libérale "révèle ce qu'a été Emmanuel Macron au fond, sur la jeunesse" : "c'est le président le plus jeune de la Ve République et c'est le président le plus anti-jeunes de la Ve République, ça en dit long", a-t-il conclu.

À écouter aussi

Des critiques qui font suite à la position du président sur l'accès à l'enseignement supérieur qui devrait, selon lui, sortir de la gratuité

La France ne pourrait "pas rester durablement dans un système où l'enseignement supérieur n'a aucun prix pour la quasi-totalité des étudiants" et "où un tiers" des élèves "sont considérés comme boursiers", a estimé jeudi le chef d'État

"Nous avons tant de précarité étudiante, et une difficulté à financer un modèle beaucoup plus financé par l'argent public que partout dans le monde", a-t-il ajouté, en clôturant en visioconférence le Congrès de la Conférence des présidents d'universités. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/