1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Christiane Taubira met fin à sa campagne présidentielle
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : Christiane Taubira met fin à sa campagne présidentielle

La candidate plébiscitée par la primaire populaire n'a pas réussi à obtenir les 500 signatures nécessaires pour se présenter à l'élection présidentielle.

Christiane Taubira, le 27 février 2022
Christiane Taubira, le 27 février 2022
Crédit : SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP
Marie-Pierre Haddad

Fin de course. Christiane Taubira a annoncé le retrait de sa candidature, ce mercredi 2 mars. "Il est évident que nous ne réussirons pas à réunir les 500 parrainages exigés pour concourir à la présidentielle", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse. Elle estime être empêchée de concourir par "un dispositif administratif qui vit ses dernières heures". "Cette campagne lui sera fatale et c’est une bonne nouvelle" ,a-t-elle ajouté.

L'ancienne ministre de la Justice n'a obtenu que 181 parrainages sur les 500 obligatoires pour candidater à l'élection présidentielle, selon le dernier décompte du Conseil constitutionnel. La date limite pour recueillir le fameux sésame est fixée au vendredi 4 mars à 18 heures ne permettrait pas à la candidate.

Le 28 février dernier, Christiane Taubira avait annoncé mettre sa campagne de terrain en pause pour se consacrer à "la collecte des parrainages". L'échec est important pour l'ancienne ministre de François Hollande. Christiane Taubira avait lancé sa candidature sur la volonté de faire l'union à gauche. Force est de constater que cela s'est soldé par un échec dès les premiers instants de sa candidature. 

La gauche risque d'être éjectée de cette élection

Christiane Taubira

Ses adversaires à gauche, dont Anne Hidalgo en tête, avaient dénoncé une énième candidature faisant planer un risque supplémentaire de division pour le premier tour de l'élection présidentielle. Lors de sa prise de parole, Christiane Taubira a dénoncé l'attitude d'une gauche "pas audible" et "qui ne veut pas être comprise". Elle a pointé "le risque" que la gauche soit "éjectée de cette élection".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur