1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : "Ça reste une mobilisation assez forte", analyse Sportouch
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : "Ça reste une mobilisation assez forte", analyse Sportouch

Pour ce premier tour de la présidentielle 2022, plus d'un électeur sur quatre n'est pas allé voter.

Benjamin Sportouch au micro de RTL le 10 avril 2022
Benjamin Sportouch au micro de RTL le 10 avril 2022
Crédit : Capture d'écran RTL
Présidentielle 2022 : "Ça reste une mobilisation assez forte", analyse Sportouch
00:01:57
Capucine Trollion
Capucine Trollion

Pour ce premier tour de la présidentielle 2022, plus d'un électeur sur quatre n'est pas allé voter. Selon nos chiffres, l'abstention est estimée à 25,6%. Les participations sont en baisse dans les grandes villes, notamment Paris (52,17%) qui continue à bouder les urnes contre 64% à la même heure en 2017, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.

"Il y a une interrogation dans les sondages, c'est ce qu'on a vu avec BVA notre partenaire qui a fait les intentions de vote ces derniers mois, c'est-à-dire que les gens se disent 'c'est joué, ce sera celui qu'on nous prédit depuis quelques semaines' et du coup il y a une forme de désillusion", analyse Benjamin Sportouch, chef du service politique de RTL. 

"Il y avait beaucoup de monde quand même (dans les bureaux de vote, ndlr) on l'a vu à des moments. Il y a eu des pics d'horaires dans la capitale alors peut-être qu'il y a des gens qui se sont découragés de faire la queue. Alors, restons souriants", poursuit-il.

"Juste sur l'abstention, quand je regarde dans les autres pays européens ce qui se passe, ça reste en France une mobilisation assez forte. Regardez au Portugal, l'abstention lors de la présidentielle, c'était 60% vous vous rendez compte ? (...) il y a quand même encore en France une culture de la participation, là on n'est pas au niveau de 2002", ajoute-t-il. 

À écouter aussi

"Ce n'est pas un effondrement de la participation en France (...) tout de même il y a chez les Français une mobilisation pour ce scrutin. On le verra si c'est pour les jeunes il y a un sursaut ou pas, ce sera intéressant de le voir donc restons quand même assez modérés je pense", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire