1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : seuls 25% des Français souhaitent le maintien de François Fillon
1 min de lecture

Présidentielle 2017 : seuls 25% des Français souhaitent le maintien de François Fillon

Selon un sondage réalisé après sa conférence de presse, le candidat opère une forte baisse, surtout chez les sympathisants LR.

François Fillon a annoncé qu'il ne retirera pas sa candidature à la présidentielle lors de sa conférence de presse mercredi 1er mars 2017
François Fillon a annoncé qu'il ne retirera pas sa candidature à la présidentielle lors de sa conférence de presse mercredi 1er mars 2017
Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Léa Stassinet

François Fillon dégringole. Selon un sondage Harris Interactive publié ce jeudi 2 mars pour RMC et le site Atlantico, seul un quart des Français souhaite que le vainqueur de la primaire de la droite maintienne sa candidature. C'est 10 points de moins qu'au début du mois de février. Ce dernier sondage a été réalisé juste après sa prise de parole mercredi 1er mars, où il a affirmé qu'il irait au bout de la campagne présidentielle, malgré une convocation chez les juges d'instruction, en vue de le mettre en examen

François Fillon chute fortement auprès de son électorat. Les sympathisants LR ne sont plus que 53% à souhaiter qu'il se maintienne, soit une baisse de 14 points. Du côté des sympathisants de la droite et du centre, 48% d'entre eux se prononcent également pour son maintien. 

Les Français ont également été interrogés sur la "trêve judiciaire" réclamée par le camp Fillon. Ils sont 77% à ne pas souhaiter que "la justice fasse une pause des investigations visant à l'élection présidentielle". Concernant le terme "d'assassinat politique", employé par François Fillon lors de sa conférence de presse, 62% des gens interrogés rejettent cette idée, alors que les sympathisants LR sont 70% à l'approuver

Enfin, une très large majorité de Français (83%) estime que le vainqueur de la primaire de la droite ne remportera certainement pas l'élection présidentielle à 47%, et qu'il ne la remportera pas à 36%. Les sympathisants LR semblent faire le même constat mais dans une moindre proportion. Ils sont 59% à admettre que leur candidat ne sera pas ou probablement pas le prochain président de la République. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/