3 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : quel est l'intérêt d'un "ticket" à la française ?

DÉCRYPTAGE - François Baroin pourrait être désigné comme futur premier ministre de François Fillon et finir la campagne présidentielle à ses côtés. Une forme d'association inédite en France.

François Baroin et François Fillon, à la médiathèque de Troyes le 7 février 2017
François Baroin et François Fillon, à la médiathèque de Troyes le 7 février 2017 Crédit : FRANÇOIS NASCIMBENI / AFP
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

À défaut d'être le plan B, sera-t-il le nouveau bras droit ? François Baroin, un temps cité pour prendre la relève en cas de désistement de François Fillon, pourrait être appelé à avoir un plus grand rôle au sein de la campagne présidentielle. Lors du comité politique, le candidat de la droite a promis des "initiatives dans les prochains jours", selon le député Luc Chatel, à ceux qui demandaient à être rassurés sur sa capacité à rassembler et à s'imposer. Parmi les décisions qui pourraient être prises, figure la possibilité de former une sorte de "ticket" avec François Baroin, à qui l'on pourrait promettre de devenir potentiellement premier ministre. La proposition lui aurait d'ailleurs bien été faite.

Cette idée d'un ticket apparaîtrait comme nouvelle dans ce paysage politique animé par une campagne sans précédent. Il est rare que les candidats à la présidentielle désignent par avance leur équipe ministérielle et surtout leur premier ministre en cas de succès au second tour, même si certains noms sont déjà pressentis. Cette pratique, institutionnelle aux États-Unis compte tenu de l'élection du vice-président lors des élections (et même de l'organisation d'un débat entre les deux colistiers dans le sprint final de la campagne), avait d'ailleurs été mise en avant par Nicolas Sarkozy durant la primaire de la droite. Il avait d'ailleurs annoncé qu'il comptait envoyer... François Baroin à Matignon.

Pour mieux rassembler la droite

En se dirigeant vers cette option, François Fillon en retirerait plusieurs avantages. D'abord d'avoir une meilleure capacité de rassemblement. Le fait de choisir un binôme permet en principe d'aller chercher, par le biais du positionnement politique de la personne choisie, un électorat différent de celui qui est déjà mobilisé. Ici, François Baroin peut permettre d'aller chercher des électeurs de droite en plein doute à cause de l'affaire judiciaire du "Penelope Gate". De surcroît, son étiquette de sarokzyste peut rassurer les élus proches de l'influent ancien président, toujours à la manœuvre en coulisses. "C'est une bonne réponse en termes d'unité. Il aura pour charge de rassembler tous ses camarades de la même génération", confirme Gérard Longuet dans les colonnes du ParisienL'atout est crucial dans une période où François Fillon doit aussi essayer de chercher le centre qui lui tourne le dos. "Nous avons besoin de tout le monde pour gagner", clame d'ailleurs Luc Chatel au micro de RTL.

Le ticket est aussi en mesure d'apporter plus de poids à une candidature en devenant une sorte de complément de personnalité. Aux États-Unis, l'excentrique Donald Trump a pu compter sur le classicisme de Mike Pence. Pour François Fillon, ses récentes sorties ultra-offensives contre la justice et les médias pourraient être désormais contrebalancées par la nature plus réservée de François Baroin.

À lire aussi
Marine Le Pen et Emmanuel Macron le 21 novembre 2017 à l'Élysée société
"Le deuxième tour de 2017, ce n'est pas un accident", assure Jérôme Fourquet

En promettant d'ores et déjà Matignon, François Fillon ajoute aussi une nouvelle garantie d'expérience même si la sienne n'est pas remise en question. Le CV de François Baroin, qui fait partie de cette génération de politiques à qui l'on prête d'importantes ambitions pour le futur, serait un argument supplémentaire. En plus de ses fonctions de sénateur-maire de Troyes - et de son expérience de ministre de l'Outre-mer, de l'Intérieur, du Budget et de l'Économie -, l'élu porte actuellement l'écharpe de président de la puissante Association des Maires de France.

Toutefois, l'annonce de ce ticket, s'il est bel et bien d'actualité, semble prendre un peu de retard. François Baroin serait plutôt enclin à ne pas aller trop vite pour laisser passer le 22 mars, date du congrès de l'Association des Maires de France devant laquelle tous les candidats à la présidentielle doivent passer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 François Fillon François Baroin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787562272
Présidentielle 2017 : quel est l'intérêt d'un "ticket" à la française ?
Présidentielle 2017 : quel est l'intérêt d'un "ticket" à la française ?
DÉCRYPTAGE - François Baroin pourrait être désigné comme futur premier ministre de François Fillon et finir la campagne présidentielle à ses côtés. Une forme d'association inédite en France.
https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-quel-est-l-interet-d-un-ticket-a-la-francaise-7787562272
2017-03-07 16:58:50
https://cdn-media.rtl.fr/cache/gpUKn_4A0eWOJOTcdUEOtg/330v220-2/online/image/2017/0307/7787565405_francois-baroin-et-francois-fillon-a-la-mediatheque-de-troyes-le-7-fevrier-2017.jpg