2 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Macron blâme Hollande et pense à le court-circuiter

CONFIDENTIELS RTL - L'ancien ministre pourrait bien se déclarer candidat le 10 décembre prochain, lors d'un grand meeting à Paris.

Marc-Olivier Fogiel RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Présidentielle 2017 : Macron envisage de court-circuiter Hollande Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Vincent Derosier / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Vincent Derosier et La rédaction numérique de RTL

Le livre de confidences de François Hollande n'en finit plus de faire couler de l'encre. Un président ne devrait pas dire ça, écrit par deux journalistes du Monde, a ainsi eu pour effet de faire plonger le chef de l'État au plus bas dans les sondages et de déclencher la colère des magistrats accusés de "lâcheté". Si toute la classe politique s'est exprimée à ce sujet, Emmanuel Macron est resté plutôt discret jusqu'à présent. Mais en coulisses, il se montre sans pitié pour François Hollande.

"La transparence n'est pas une exhibition, tacle-t-il. L'autorité a besoin de mystère et l'exercice du pouvoir suppose de ne pas tout divulguer". La charge est violente, mais l'ancien ministre de l'Économie n'a pas été surpris de la parution de ce livre. Lorsqu'il était à l'Élysée, il a vu les deux journalistes aller et venir dans le bureau du Président. "Et lui n'a jamais accepté de recevoir nos collègues dans son bureau", ajoute-t-il.

Un grand meeting pour se déclarer candidat ?

Comme Manuel Valls, qui évoque sa "colère" et une "honte" des militants socialistes, Emmanuel Macron prend donc ses distances. La parution de ce livre aurait même pu précipiter sa déclaration de candidature. Certains proches l'ont poussé à se lancer pour donner le coup de grâce. Mais l'ancien locataire de Bercy est suffisamment confiant pour attendre, car persuadé que les deux têtes de l'exécutif ne peuvent plus accéder au second tour en 2017. Lui, s'en croit capable.

À lire aussi
Benoît Hamon au soir de sa défaite au premier tour de l'élection présidentielle, à Paris le 23 avril 2017 Parti socialiste
Présidentielle 2017 : Benoît Hamon aussi a bénéficié de ristournes

À ce stade, son calendrier reste inchangé. Le 5 novembre prochain, un discours de mobilisation générale est prévu avec les cadres de son mouvement En Marche. Surtout, selon nos informations, le 10 décembre sera la date de son prochain grand meeting, qu'il tiendra probablement en région parisienne devant plusieurs milliers de personnes. Cela pourrait être le jour idéal pour se lancer dans la course à l'Élysée. Ce serait aussi une manière d'assumer la confrontation directe avec François Hollande, puisque le Président doit annoncer son choix au même moment.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Emmanuel Macron François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785497822
Présidentielle 2017 : Macron blâme Hollande et pense à le court-circuiter
Présidentielle 2017 : Macron blâme Hollande et pense à le court-circuiter
CONFIDENTIELS RTL - L'ancien ministre pourrait bien se déclarer candidat le 10 décembre prochain, lors d'un grand meeting à Paris.
https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-macron-blame-hollande-et-pense-a-le-court-circuiter-7785497822
2016-10-28 18:53:40
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0cSBwiiBBRJCmTWabCiWxg/330v220-2/online/image/2016/0928/7785029258_francois-hollande-et-emmanuel-macron-a-l-elysee-le-20-novembre-2014.jpg