1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : les électeurs de Fillon préfèrent les BMW
1 min de lecture

Présidentielle 2017 : les électeurs de Fillon préfèrent les BMW

Dites-nous en quoi vous roulez, on vous dira pour qui vous votez à la présidentielle. Les résultats d'une enquête sont plutôt surprenants.

François Fillon à bord d'une Peugeot 908 HDI FAP aux Mans, en 2009
François Fillon à bord d'une Peugeot 908 HDI FAP aux Mans, en 2009
Crédit : SIPA
Présidentielle 2017 : les électeurs de Fillon préfèrent les BMW
00:01:59
Présidentielle 2017 : les électeurs de Fillon préfèrent les BMW
00:02:01
Florian Martin & Loïc Farge

Ce sondage très sérieux a été réalisé par le site Internet Caradisiac. Presque 2.700 automobilistes ont été interrogés, parmi les électeurs de chaque parti politique. Ne le cachons pas, il y a des clichés. Début des hostilités avec François Fillon. On le sait, le candidat de la droite est un amateur de sport automobile. Son frère est d'ailleurs, au passage, président de l'ACO qui organise chaque année les 24 Heures du Mans. Sans surprise, on retrouve les électeurs de droite au volant de modèles premium (Audi Mercedes ou encore Volvo), pas très intéressés, selon les chiffres, par la voiture électrique. Les sympathisants d'Emmanuel Macron seraient, en revanche, un peu moins bling-bling. Ils détestent les BMW un peu "m'as-tu-vu". Ils représentent une sorte de centrisme automobile avec Peugeot, Renault et Citroën en tête d'affiche.

Il y a  quand même quelques surprises. Apparemment les sympathisants du Front national n'apprécient pas du tout les Citroën. Seulement un électeur sur dix en posséderait une. Plus largement, ce ne sont pas grands amateurs de françaises. Cette information devient croustillante quand on pense au programme même du parti politique qui prône le "made in France". Sur le papier, question image, c'est donc un peu problématique.

La rédaction vous recommande

Et Jean-Luc Mélenchon dans tout ça ? La question est vite réglée. Lui-même ne possède pas son permis de conduire. Ses partisans ne sont pas très intéressés par l'automobile, à part si elle carbure à l'électrique, tout comme les adeptes de Benoît Hamon.

Bref ce n'est qu'un sondage. Alors si vous croisez cette semaine une BMW, n'en déduisez pas forcément que le conducteur vote Fillon. C'est peut-être un passionné de belles mécaniques, ou tout simplement un commercial.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/