2 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : la défaite de la gauche "n'est pas écrite", selon les Vigny

LA CAMPAGNE EN FAMILLE - Après avoir discuté la dernière fois du renoncement de François Hollande, la famille revient cette semaine sur le duel de la primaire à gauche.

Générique 3 La Campagne en Famille Maud de Carpentier & Alice Moreno
>
Présidentielle 2017 : la défaite de la gauche "n'est pas écrite", selon les Vigny Crédit Image : Céline Landreau / RTL | Crédit Média : Maud de Carpentier,Céline Landreau | Durée : | Date : La page de l'émission
Maud de Carpentier et Céline Landreau

Le dernier débat entre Manuel Valls et Benoît Hamon, Laurence et sa fille Juliette l'ont regardé ensemble. "C'était assez captivant", a estimé Laurence. Pour la grand-mère, Danielle, ces primaires sont un piège : "Les primaires ont été un piège parce que c'est sur une base électorale restreinte et pas du tout représentative de la population", déplore-t-elle. "C'était important d'aller voter parce que ça permet de montrer qu'il y a des électeurs et qu'ils vont voter par conviction", pense Juliette. "Ça permet de faire émerger des idées, de faire avancer le débat", poursuit sa maman.

Si la famille Vigny a envie de croire en une victoire de la gauche à l'élection présidentielle, les pronostics restent très pessimistes. "Je pense que ça va être très très dur pour la Parti socialiste. Dans ma tête, c'est déjà perdu, c'est trop divisé", prévoit Laurence. "Je suis pessimiste, j'ai le sentiment que dans tout ça, il y a un boulevard qui est en train de s'ouvrir pour Marine Le Pen", s'inquiète la grand-mère. 

L'alternative Macron

Pour faire barrage au Front national, Laurence pense jouer la carte Macron : "C'est peut être lui qui rassemblera le plus d'électeurs pour contrer ça", avance-t-elle. Mais Macron n'a pas du tout convaincu Juliette : "Moi Macron ne m'attire pas du tout. Dans tous mes amis, il y a une sorte d'engouement pour lui, c'est "En marche !" à fond, ils le suivent limite aveuglement", déplore-t-elle. Pour la grand-mère, il est encore trop tôt pour penser que l'élection est déjà faite : "Ces élections sont quand même très mouvementées, ce n'est pas écrit. Il se passe beaucoup de choses dans cette élection et il s'en passera encore", commente la grand-mère. 

À lire aussi
Benoît Hamon au soir de sa défaite au premier tour de l'élection présidentielle, à Paris le 23 avril 2017 Parti socialiste
Présidentielle 2017 : Benoît Hamon aussi a bénéficié de ristournes

La famille Vigny attend donc de voir qui de Benoît Hamon ou de Manuel Valls sortira vainqueur de cette primaire tout en rêvant que la gauche se rassemble dans les mois à venir. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Primaire PS Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786975530
Présidentielle 2017 : la défaite de la gauche "n'est pas écrite", selon les Vigny
Présidentielle 2017 : la défaite de la gauche "n'est pas écrite", selon les Vigny
LA CAMPAGNE EN FAMILLE - Après avoir discuté la dernière fois du renoncement de François Hollande, la famille revient cette semaine sur le duel de la primaire à gauche.
https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-la-defaite-de-la-gauche-n-est-pas-ecrite-selon-les-vigny-7786975530
2017-01-29 10:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/nkipT16z_HVBwcJ-e7rwwQ/330v220-2/online/image/2016/1008/7785180688_la-famille-vigny.JPG