1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : Henri de Castries annonce son soutien à François Fillon
2 min de lecture

Présidentielle 2017 : Henri de Castries annonce son soutien à François Fillon

INVITÉ RTL - L'ancien patron de la banque Axa, proche du candidat des Républicains, rejoint officiellement son équipe de campagne.

Henri de Castries, invité de RTL le 17 janvier 2017
Henri de Castries, invité de RTL le 17 janvier 2017
Crédit : Camille Kaelblen / RTLnet
Henri de Castries était l'invité de RTL le 17 janvier 2017
12:30
H. de Castries : les propositions de Macron, "de la vieille cuisine dans une casserole un peu neuve"
01:04
Présidentielle 2017 : Henri de Castries annonce son soutien à François Fillon
12:42
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Après avoir quitté la direction d'Axa, entreprise qu'il a conduite pendant dix-sept ans, Henri de Castries a ensuite dit non à HSBC. Pour la politique ? Invité de RTL mardi 17 janvier, l'ancien patron, "qui ne demande rien", a officiellement annoncé son soutien à François Fillon. "L'élection présidentielle est le moment où un certain nombre de choses peuvent se décider, c'est le moment de le faire en choisissant le bon candidat (...) Je pense que quand le pays est face à des échéances cruciales, les citoyens qui l'aiment, qui pensent avoir quelque chose à dire, doivent s'engager". Une décision qui fait dire à ce fin connaisseur du monde économique qu'il "ne va prendre que des coups".

Pourtant, la vie politique tendait les bras à Henri de Castries il y a dix ans déjà. En 2007, Nicolas Sarkozy lui avait proposé le porte-feuille de l'Économie : il avait refusé. Pourquoi a-t-il choisi François Fillon ? "Je pense que c'est l'homme qu'il faut pour redonner de l'espoir à ce pays, en lui permettant de retrouver le chemin de la croissance et de retrouver ce que doit être sa position en Europe et dans le monde. Ce que j'admire chez François Fillon, c'est son autorité, c'est sa vision du monde, c'est son expérience et ce sont ses valeurs."

Je n'ai pas été l'inspirateur de ce programme sur la Sécurité sociale

Henri de Castries, soutien de François Fillon

Le programme du candidat des Républicains est sous le feu des critiques. Jean-Claude Mailly, secrétaire général Force Ouvrière, est monté au créneau à l'égard de Henri de Castries, un "très très très libéral", défenseur de l'assurance privée contre la Sécurité sociale. "Je n'ai pas été l'inspirateur de ce programme sur la Sécurité sociale", répond catégoriquement l'ancien patron.

Au-delà de la polémique, Henri de Castries s'est dit attaché au "principe de solidarité" que confère ce système. "Est-ce qu'il est normal d'avoir des déserts médicaux, comme nous les avons dans ce pays, est-ce qu'il est normal que les plus défavorisés ne sachent pas comment bénéficier des soins auxquels ils ont droit ? Est-ce qu'il est normal que les difficultés d'organisation de l'hôpital soient celles que nous connaissons aujourd'hui ? Ce n'est pas normal, c'est cela qu'il faut changer."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/