1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : Guaino aurait livré des éléments de langage au FN pour le débat
2 min de lecture

Présidentielle 2017 : Guaino aurait livré des éléments de langage au FN pour le débat

L'ancienne plume de Nicolas Sarkozy aurait envoyé des textes à Gilbert Collard, deux jours avant le débat opposant Emmanuel Macron à Marine Le Pen.

Henri Guaino, candidat dissident Les Républicains, a été battu à Paris le 11 juin 2017
Henri Guaino, candidat dissident Les Républicains, a été battu à Paris le 11 juin 2017
Crédit : AFP / ERIC FEFERBERG
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Avant de quitter l'arène politique pour se consacrer à ses chroniques sur Sud Radio, Henri Guaino n'aurait-il pas tenté de peser sur la ligne du Front national ? Selon le Huffington Post, l'ancien député Les Républicains des Yvelines, candidat recalé à la primaire de la droite de novembre 2016, aurait envoyé des éléments de langage à Gilbert Collard le 1er mai 2017, seulement quarante-huit heures avant le débat de l'entre-deux-tours de la présidentielle, opposant Emmanuel Macron à Marine Le Pen.

Le premier texte était relatif aux propos d'Emmanuel Macron sur la colonisation, l'autre était "censé nourrir la conclusion que la candidate frontiste aurait à déclamer devant son adversaire", écrit le site, qui publie les deux documents.

Sans doute inspiré par le petit effet de surprise qu'avait provoqué l'anaphore "Moi Président" de François Hollande en 2012, l'ancienne plume de Nicolas Sarkozy avait imaginé Marine Le Pen mettre un point final au débat avec la même figure de style.

"Ma France..."

"Ma France, c'est la France fière d'elle-même, de tout ce qu'elle a accompli de plus grand et de plus beau, fière de son histoire, de sa culture, de son art de vivre, de sa science, de sa littérature. Ma France, c'est une civilisation qui veut vivre, qui veut s'enrichir, qui veut se développer, qui veut se transmettre", débute le texte. Un moyen efficace d'opposer la France de Marine Le Pen à celle d'Emmanuel Macron : "Votre France est une France couchée qui subit."

À lire aussi

S'il assume, auprès du Huffington Post, ses relations avec Gilbert Collard, Henri Guaino "se défend d'avoir travaillé directement avec Marine Le Pen". "Je n'ai jamais retrouvé mes mots dans la bouche de Marine Le Pen." Henri Guaino refuse, en revanche, de commenter les rumeurs qui faisaient état de plusieurs rencontres entre les deux personnalités à l'époque du débat.

Marine Le Pen aurait-elle pu se servir de ces éléments ? En tout état de cause, les textes n'auraient "pas été portés à la connaissance" de la présidente du Front national, assure une source interne au site internet. Invitée du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI dimanche 19 novembre, la présidente du Front national n'a pas confirmé ces révélations.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/