1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : les différentes options de financement d'Emmanuel Macron
2 min de lecture

Présidentielle 2017 : les différentes options de financement d'Emmanuel Macron

ÉCLAIRAGE - Selon "Le Journal du Dimanche", le candidat de "En Marche !", faute d'apport personnel suffisant et de financement traditionnel d'un parti, s'est lancé dans une forme hybride de récolte de fonds pour sa campagne.

Emmanuel Macron, le 14 janvier 2017
Emmanuel Macron, le 14 janvier 2017
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

En pleine débâcle sur l'affaire Penelope Fillon et au vu des précédentes présidentielles, les candidats à la magistrature suprême ont tout intérêt à tenir leurs comptes de campagne avec la plus grande transparence. Les équipes d'Emmanuel Macron, candidat à la présidence de la République sous la bannière de son mouvement "En Marche !", ne dérogent pas à la règle. Seulement, "En Marche !" n'est pas un parti, mais une association loi 1901, alors le mouvement ne peut pas prétendre à un financement de campagne classique. Aussi, il ne peut bénéficier des subventions publiques allouées aux partis politiques. Sur quoi, sur qui, Emmanuel Macron peut-il alors bien compter ? Le Journal du Dimanche du 12 février détaille les possibilités qui s'offrent à l'ancien ministre de l'Économie.

Première solution : ses propres deniers, sur le modèle d'un Donald Trump pour la présidentielle américaine de novembre dernier. Emmanuel Macron n'a pas le compte en banque du nouveau président des États-Unis. Sa déclaration de patrimoine hébergée sur le site de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique arbore une somme bien en-deçà des 22,5 millions d'euros de dépenses autorisés pour une campagne présidentielle. Le candidat a beau être "prêt à tout mettre sur la table", comme l'assurent des membres de son camp au JDD, il va falloir s'appuyer sur d'autres aides. 

Un budget fixé à 17,5 millions d'euros

Deuxième solution : les dons de particuliers. Sur le site du candidat, les donateurs ont la possibilité d'apporter leur soutien financier à sa campagne. De 10 euros à 7.500 euros - montant limite de don à un parti, auquel "En Marche !" souhaite visiblement se soumettre malgré son statut d'association -, toutes les aides sont les bienvenues. L'équipe d'"En Marche !" revendique 5,1 millions d'euros de dons de particuliers, collectés par petits apports - "deux tiers des contributions sont inférieurs à 60 euros" selon Le JDD, 3% seulement dépasseraient les 4.000 euros. 

Mis bout à bout, le patrimoine personnel d'Emmanuel Macron et les 5 millions d'euros de dons de particuliers ne permettent pas de couvrir les 20.000 euros mensuels de loyer du bureau de campagne dans le XVe arrondissement de Paris, les locations de salles onéreuses pour les meetings donnés par le candidat et ceux à venir, et le reste des dépenses de campagne. Au total, malgré les 22,5 millions d'euros de dépenses de campagne autorisés par parti par la Commission nationale des comptes de campagne, Emmanuel Macron se fixe pour objectif de ne pas dépasser les 17,5 millions d'euros. Une somme que le candidat, pour l'heure, ne possède pas.

À lire aussi

Troisième solution : un ou plusieurs prêt(s) bancaire(s). Le Journal du Dimanche affirme qu'Emmanuel Macron serait en pourparlers avec quatre établissements bancaires pour souscrire un nouveau prêt personnel de 8 millions d'euros. Le candidat avait déjà contracté un prêt de 350.000 euros pour la rénovation de la résidence secondaire qu'il possède au Touquet avec son épouse Brigitte, et pour lequel le couple doit encore rembourser 252.747 euros.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL