1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pourquoi Emmanuel Macron a autant parlé du travail lors de son allocution
2 min de lecture

Pourquoi Emmanuel Macron a autant parlé du travail lors de son allocution

Lors de son allocution de mardi 9 novembre, un mot a grandement été utilisé par Emmanuel Macron : "travail".

Le président français Emmanuel Macron lors d'une allocution télévisée, le 9 novembre 2021.
Le président français Emmanuel Macron lors d'une allocution télévisée, le 9 novembre 2021.
Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Retour sur les annonces d'Emmanuel Macron
00:03:19
Retour sur les annonces d'Emmanuel Macron
00:03:19
François Lenglet

Lors de son allocution, le Président de la République, Emmanuel Macron, a fait un bilan détaillé de son action économique. Il faut en retenir un mot, celui qu’il a martelé, et qui se dessine comme le motif de sa vraisemblable nouvelle candidature à l’élection présidentielle : le travail

Le travail comme source de prospérité pour le pays, et comme émancipation pour les individus. Il a réécrit son bilan autour de ce thème, en partant de l’augmentation de la prime pour l’emploi, en fait imposée par la crise des gilets jaunes, jusqu’à la réforme de l’assurance-chômage, destinée à inciter à la reprise du travail en étant plus restrictive sur les indemnités. 

À suivre le chef de l’État, il y a deux chapitres distincts. D’ici à l’élection tout d’abord, c’est la question des pénuries de ressources humaines, les fameux emplois non pourvus, qui s’impose. Il y en aurait plusieurs centaines de milliers en France, dans la restauration, le maraîchage et l’agriculture, le BTP, les services informatiques, l’aide à domicile. 

Une pénurie de ressources humaines

Des entreprises qui offrent du travail et ne trouvent pas preneurs, et des chômeurs qui chôment et ne trouvent pas de travail, voilà la contradiction qu’il faut résoudre. Le chef de l’État a reparlé de ce qui a été inventé par Nicolas Sarkozy et son ministre de l’Emploi de 2008, Laurent Wauquiez : l’offre raisonnable d’emploi. Qui, si elle est refusée deux fois par un chômeur, provoque, en théorie, une sanction de la part de Pôle Emploi. Sous la forme d’une suspension de son allocation

À lire aussi

  Mai cela ne semble pas fonctionner. Car pour être sanctionné, il faut refuser un emploi comparable, en termes de compétence, de salaire et de localisation. C’est très difficile à établir, au moins pour la compétence. Il n’y a donc quasiment pas de radiation pour refus d’offre raisonnable d’emploi. On voit mal que cela change à court terme.

La réforme des retraites annoncée pour 2022

Le deuxième chapitre, c’est après l’élection. Il s’agit là, de la réforme des retraites, annoncée hier pour 2022, afin de travailler plus longtemps. C’est la première fois que le chef de l’État se projette si clairement dans un second mandat. L’année prochaine, dit-il, il faudra prendre des décisions, après un débat démocratique. On ne saurait être plus explicite. Si on lit à haute voix les sous-titres : "Je vais me présenter, avec un projet de réforme des retraites."


Mais tout cela semble assez différent de 2017, où il avait un projet où il n’y avait pas de perdants mais que des gagnants, avec plus d’égalité, disait le candidat Macron. Une ineptie, que la réalité a fait voler en éclats en 2019. 

Cette fois-ci, l’objectif affiché est clair : retarder l’âge légal, supprimer les régimes spéciaux et fixer un minimum à 1.000 euros par mois. C’est la victoire posthume d’Édouard Philippe, qui s’était battu pour allonger la durée de carrière. Et c’est aussi un bon hameçon pour attraper les électeurs de droite. Décidément, le Président est bel et bien entré en campagne pour sa réélection.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/