2 min de lecture Twitter

Pour le député Thierry Mariani, les élus français ne devraient pas avoir de binationalité

Alors que la question sur la déchéance de la nationalité est au cœur des débats, le député Les Républicains a déclaré sur Twitter que les élus ne devraient porter que la nationalité française.

Thierry Mariani
Thierry Mariani Crédit : AFP
Marie de Fournas

Tout a commencé sur Twitter. Le débat sur la déchéance de la nationalité des binationaux nés en France reconnus coupables d'actes terroristes, fait rage sur les réseaux sociaux. Le député Thierry Mariani, qui défend la mesure est apostrophé par un internaute sur Twitter. Berné par la consonance du nom de famille de l’élu, l'internaute évoque sa supposée binationalité franco-italienne. Mais il n’en est rien. "Perdu ! Je suis seulement Français", indique l’ancien ministre avant d’ajouter, "comme cela devrait être le cas pour TOUS les responsables politiques".

"Je trouve que, lorsqu'on est un élu national, la moindre des choses me semble de n'avoir qu'une seule nationalité. On dénonce souvent les conflits d'intérêts qu'il peut y avoir sur le plan économique, il y en a aussi lorsqu'un ministre négocie des accords avec un pays voisin", a-t-il expliqué au Figaro. "Lorsque j'étais ministre des Transports, j'ai été amené à négocier les clés de financement du tunnel Lyon-Turin. Qu'aurait-on dit si j'avais été franco-italien?", se justifie le député des Français de l'étranger.

Serais-je plus compétent en ayant qu'une seule nationalité? Absolument pas.

Meyer Habib, député des Français de l'étranger
Partager la citation

Thierry Mariani assure également au journal ne viser personne dans ses propos, ni Manuel Valls, d'origine espagnole, ou Matthias Fekl, le secrétaire d'Etat chargé du Commerce extérieur, qui possède également la nationalité allemande et qui n'en est pas moins "un bon ministre", selon Thierry Mariani. Mais il croit bon de prendre l’exemple d’Elie Aboud. Le député Les Républicain de l'Hérault, a abandonné sa binationalité libanaise après son élection à l'Assemblée nationale en 2007. "Pour moi, ce n'était qu'une façon d'envoyer un message symbolique lorsque je suis entré dans l'Hémicycle", rétorque Elie Aboud, qui ne partage pas du tout le point de vue de Thierry Mariani. Et il n’est pas le seul.

Meyer Habib, lui aussi député des Français de l'étranger, répond à son collègue : "À partir du moment où on est d'une loyauté totale envers le pays où on est élu, je ne vois pas le problème de porter aussi un autre pays dans son cœur. Je défends avant tout mon pays. Serais-je plus compétent en ayant qu'une seule nationalité? Absolument pas."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Twitter Thierry Mariani Les Républicains
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants