1 min de lecture Rassemblement national

Pour ce député RN, "nos ancêtres les Gaulois" est devenu "vos ancêtres les Maliens"

Ludovic Pajot, qui s’exprimait à propos du projet de loi "pour une école de la confiance", a regretté la disparition de "l'étude du roman national", des "grands hommes", comme "Clovis, François 1er ou Napoléon".

Ludovic Pajot à Hénin-Beaumont, le 18 juin 2017
Ludovic Pajot à Hénin-Beaumont, le 18 juin 2017 Crédit : Sarah Alcalay/SIPA
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Son intervention a provoqué sifflets et huées. Ludovic Pajot, député RN du Pas-de-Calais, s’est exprimé mardi 12 février à l’Assemblée nationale, dans le cadre de l'examen du projet de loi "pour une école de la confiance", porté par Jean-Michel Blanquer. Comme l’a repéré le Huffington Post, l’élu n’y est pas allé de main morte. 

Ludovic Pajot a ainsi dénoncé une "réécriture (de l’histoire, ndlr) dans les manuels scolaires, avec une plume bien-pensante, culpabilisatrice, européiste et mondialisée". Il a en outre déploré la disparition de "l'étude du roman national", des "grands hommes", comme "Clovis, François 1er ou Napoléon".

Mais c’est une autre phrase qui a fait réagir une Assemblée pourtant bien vide. Selon lui, "nos ancêtres les Gaulois' a été remplacé par 'vos ancêtres les Maliens, les Sénégalais, les Ottomans' avec des conséquences dramatiques pour l'unité nationale". 

À lire aussi
Marine Le Pen, le 25 octobre 2018 Rassemblement national
Marine Le Pen décline l'invitation de la Russie et ne se rendra pas en Crimée

"À trop vouloir cultiver les différences de chacun, à préférer le vivre ensemble au vivre en France, (…) nous avons aujourd'hui des jeunes en rupture totale avec la République", a-t-il poursuivi, provoquant l’exaspération du ministre de l’Éducation, comme on peut le voir sur l’extrait diffusé par LCP sur Twitter. 

Quelques minutes plus tard, Jean-Philippe Nilor, député de la 4e circonscription de la Martinique a tenu à lui répondre en prenant la parole dans l’hémicycle. "Je suis stupéfait et triste d'entendre ce que j'ai entendu. Je suis fier d'avoir des ancêtres gaulois, mais aussi des ancêtres sénégalais et maliens, et pourtant ma place est ici, dans cet hémicycle".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rassemblement national Assemblée nationale Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796933870
Pour ce député RN, "nos ancêtres les Gaulois" est devenu "vos ancêtres les Maliens"
Pour ce député RN, "nos ancêtres les Gaulois" est devenu "vos ancêtres les Maliens"
Ludovic Pajot, qui s’exprimait à propos du projet de loi "pour une école de la confiance", a regretté la disparition de "l'étude du roman national", des "grands hommes", comme "Clovis, François 1er ou Napoléon".
https://www.rtl.fr/actu/politique/pour-ce-depute-rn-nos-ancetres-les-gaulois-est-devenu-vos-ancetres-les-maliens-7796933870
2019-02-13 21:20:57
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GmoeoEs0hMx4FHY2vtmEZw/330v220-2/online/image/2017/0619/7789025473_ludovic-pajot-a-henin-beaumont-le-18-juin-2017.jpg