1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Politique, sport, loisirs, famille...Ce qu'il faut retenir de l'interview de Sarkozy sur Twitter
3 min de lecture

Politique, sport, loisirs, famille...Ce qu'il faut retenir de l'interview de Sarkozy sur Twitter

Du sport à la politique, en passant par ses loisirs et sa vie de famille, l'ancien Président a répondu vendredi pendant plus d'une heure à de nombreuses questions sur Twitter, lors d'une échange 2.0 qui a généré pas moins de 60.000 messages sur la mention #NSDirect.

Nicolas Sarkozy le 16 mars 2015 à Palaiseau, lors d'un meeting en soutien au candidat aux départementales Georges Tron.
Nicolas Sarkozy le 16 mars 2015 à Palaiseau, lors d'un meeting en soutien au candidat aux départementales Georges Tron.
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
#NSDIRECT : Nicolas Sarkozy entre vie publique et vie privée
00:01:39
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Nicolas Sarkozy avait promis de répondre à toutes les questions. L'ancien chef de l'État a tenu parole... Ou presque. Pendant près d'une heure, le président de l'UMP a répondu aux questions des utilisateurs de Twitter. Réforme, mandat présidentiel, séries TV, football, littérature, clin d'oeil familial... L'ancien président s'est prêté au jeu d'un exercice confidentiel et périlleux, étalant parfois sa vie privée sur le réseau social et profitant de certains thèmes pour charger ses adversaires politiques quand d'autres restaient sans réponse, malgré de nombreuses relances des internautes.

En politique, des avis mais pas de propositions

Difficile, en effet, d'aborder les sujets en profondeur quand on est limité à 140 caractères. Nicolas Sarkozy est donc resté superficiel sur la plupart des sujets politiques. Cuba, la transition énergétique ou l'Union européenne ont tour à tour été abordés. S'il s'est montré volontiers critique vis-à-vis de l'absence de François Hollande aux célébrations du 9 mai à Moscou, Nicolas Sarkozy s'est montré moins loquace sur les conséquences de l'intervention française en Libye, se contentant de proposer à son interlocuteur de le rencontrer pour en parler. Concernant l'immigration ? Le chef de l'UMP a annoncé vouloir "prendre des décisions fortes", sans jamais développer lesquelles.

Le nouveau nom du parti, Les Républicains, a aussi été évoqué dans cet interview 2.0. Une fois encore, le débat a tourné autour de la confrontation des termes "républicains" et "socialistes". Nicolas Sarkozy est resté sur sa position et a pris date pour le Congrès du 30 mai : "Les Républicains démontreront leur puissance, leur force, leur dynamisme. Tout sera possible pour eux", a-t-il déclaré dans une courte vidéo de 22 secondes.

Le sport, son sujet de prédilection

Nicolas Sarkozy et le sport... une histoire qui roule. Grand supporter du Paris Saint-Germain, l'ancien président de la République a été interpellé à différentes reprises sur ce sujet. Sur 81 posts au total, 3 concernaient l'équipe de la capitale. Il s'est tout d'abord montré confiant quant à un possible succès du club parisien en Ligue des champions : "Pourquoi tu doutes ? La question n'est pas : est-ce qu'ils pourront la gagner, mais quand ?", a-t-il répondu. Avant de plaisanter en se disant prêt à faire venir Paul Pogba dans la capitale, quitte à se "cotiser". 

À lire aussi

Avant cela, et parmi les premières questions acceptées, Nicolas Sarkozy avait aussi répondu à l'ancienne tenniswoman française, Marion Bartoli. Un échange placé sous le signe de la balle jaune à quelques jours du début de Roland Garros. L'occasion de rappeler que même côté court, l'ancien président travaille dur : "Je l'améliore mais c'est plus grâce à mon travail qu'à mes dons", a-t-il écrit évoquant un "revers très scolaire". 

Nicolas Sarkozy, côté intime

Alternant le grave et le léger, Nicolas Sarkozy s'est aussi autorisé des sorties plus intimes, sur ses passes-temps et ses loisirs. Interpellé par Buzzfeed, il a évoqué ses animaux de compagnie, un chat et un chien, faisant montre de ses talents en matière d'utilisation d'émoticones. 

En littérature, il a recommandé l'oeuvre de Romain Gary, Cerfs-volants, quelques jours seulement après avoir été moqué sur la toile pour avoir écorché le nom d'une oeuvre de Victor Hugo lors d'un meeting en Seine-Saint-Denis. En grand passionné de séries TV, Nicolas Sarkozy a également confié finir la saison 3 de Homeland, après avoir achevé celle de House of Cards. Il a cependant avoué "un léger retard" dans Game of Thrones

Qand l'interview vire à la discussion familiale

Parmi les intervenants, un s'est particulièrement distingué. Le fils de l'ancien président, Louis Sarkozy, 18 ans, a fait une nouvelle sortie remarquée sur Twitter en interpellant directement son père pour lui demander un nouvel écran de télévision en prenant les twittos à témoin. Une requête approuvée à une condition : "Je suis prêt à échanger une plus grande TV contre la suppression de ton addiction à ton ordi", lui a répondu Nicolas Sarkozy, dans un dialogue père/fils étonnant, auquel Cécilia Attias, son ex-compagne et mère de Louis Sarkozy, a également participé.

Une certitude, l'exercice, inédit et quelque peu amusant, a connu un certain succès sur la toile. Le hastag utilisé pour l'occasion, #NSDirect, a été utilisé plus de 60.000 fois ce vendredi sur Twitter.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/