1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Policiers blessés à Lyon : Gérald Darmanin a-t-il parlé trop tôt ?
2 min de lecture

Policiers blessés à Lyon : Gérald Darmanin a-t-il parlé trop tôt ?

Gérald Darmanin a fait savoir dans un tweet qu'il souhaitait faire expulser un homme interpellé dans l'affaire des policiers agressés de Lyon. Sauf que le suspect a par la suite été mis hors de cause par le parquet.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin
Crédit : Nicolas TUCAT / AFP
Policiers blessés à Lyon : Darmanin a-t-il parlé trop tôt ?
00:01:20
Guillaume Chieze - édité par William Vuillez

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a-t-il parlé trop vite ? Suite à l'agression de policiers à Lyon, un homme de 25 ans a été interpellé, un étranger en situation irrégulière. C'est Gérald Darmanin lui-même qui a annoncé son interpellation et sa future expulsion dans un tweet publié dimanche à la mi-journée. 

Pourtant, dans la foulée, le parquet de Lyon a répondu au ministre de l'Intérieur. Cet homme de 25 ans, de nationalité algérienne, a été relâché et il est mis hors de cause dans l'attaque des policiers lyonnais. Qu'importe, Gérald Darmanin, de nouveau sur Twitter, a précisé sa position : qu'il soit lié ou non à ces événements, il est connu notamment pour vols, violences et menaces de mort. "Il n'a rien à faire dans notre pays", a ajouté le ministre.

Du côté de la place Beauvau, on confirme que cet homme est également visé par une obligation de quitter le territoire français. Une décision administrative qui n'a pas été appliquée dans son cas. Gérald Darmanin a donc donné pour instruction de le placer en centre de rétention administrative. Il devrait très prochainement être expulsé vers l'Algérie.  

Je suis un fervent partisan de l'État de droit

Éric Dupond-Moretti, ministre de la Justice

Invité de RTL ce lundi matin, le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti a apporté "tout son soutien" aux forces de l'ordre. "J'ai vu les images, elles sont absolument intolérables", a-t-il dénoncé.

À lire aussi

"On est dans la confusion des choses. Pour expulser un étranger il y a soit une expulsion judiciaire soit une expulsion administrative. Cet homme a déjà été condamné à de nombreuses reprises et il fait l'objet d'une obligation de quitter le territoire français, c'est une décision administrative et Gérald Darmanin a dit qu'elle serait exécutée. Je n'ai rien à dire, je suis un fervent partisan de l'État de droit", a expliqué le Garde des Sceaux. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.