1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pass sanitaire : un certificat européen unique "à partir du 1er juillet", Confirme Clément Beaune
2 min de lecture

Pass sanitaire : un certificat européen unique "à partir du 1er juillet", Confirme Clément Beaune

INVITÉ RTL - Le secrétaire d'État aux Affaires européennes revient sur les règles à respecter pour voyager cet été au sein de l'UE.

Clément Beaune, invité de RTL Soir
Clément Beaune, invité de RTL Soir
Crédit : RTL
Coronavirus : un certificat sanitaire européen unique "à partir du 1er juillet", confirme Clément Be
08:48
Coronavirus : un certificat sanitaire européen unique "à partir du 1er juillet", confirme Clément Beaune
08:48
Carpentier-245x300
Stéphane Carpentier
Animateur

L'Union européenne clarifie son dispositif pour les voyages de l'été. Dès le 9 juin, les citoyens européens vaccinés contre le coronavirus pourront rentrer en France sans avoir à présenter de test négatif.

Vert, orange, rouge  : un code couleur a été mis en place pour clarifier les règles. "Il y a les pays verts, ou la situation est bonne selon des critères de l'UE, parmi lesquels les pays européens et 7 autres pays (Israël, Japon...) dont les ressortissants peuvent venir sur le territoire français en prouvant leur vaccination", explique sur RTL Clément Beaune, secrétaire d'État aux Affaires européennes

Un vaccin ne sera malgré tout pas obligatoire. "Vous avez soit la vaccination (avec un vaccin reconnu par l'AEM, pas le russe, pas le chinois, par exemple), soit vous faites un test PCR pour entrer sur le territoire", explique Clément Beaune

Être Français est un motif impérieux

Clément Beaune, secrétaire d'État aux Affaires européennes.

Le Royaume-Uni, les États-Unis et la majorité des pays sont, eux, classés orange. "Il faudra présenter vaccin et test négatif, PCR ou antigénique. Si vous n'êtes pas vacciné, vous pouvez venir avec un test négatif plus un motif impérieux. Ce sont des pays qui, sur un plan sanitaire, ne sont pas dans une aussi bonne situation, on fait ça pour des pays à variant, on a une mesure de prudence".

À lire aussi

"Les pays rouges, où la situation est très dégradée, on ne prend aucun risque, il faut des motifs impérieux très stricts et, en plus du test à l'embarquement, on fait un test à l'arrivée, on demande la quarantaine et on contrôle", précise-t-il.

"Être Français est un motif impérieux, ajoute-t-il. Les enfants peuvent toujours accompagner leurs parents, ils font un test s'ils ont plus de 11 ans, sinon ils n'en ont pas besoin". 

On aura tous le même certificat sanitaire

Clément Beaune, secrétaire d'État aux Affaires européennes.

En outre, les règles seront harmonisées au sein de l'UE à partir du 1er juillet. "On aura tous le même certificat sanitaire, ce code que certains ont s'ils se sont fait vacciner. Il permettra de circuler et les autres européens auront le même code", affirme Clément Beaune.

"Il y a des différences entre pays européens, note tout de même le secrétaire d'État, sur la durée des tests, ou encore l'âge des enfants" (les moins de 11 ans sont dispensés de tests en France, les moins de 6 ans seulement en Espagne), il faut que chacun regarde les règles actualisées chaque jour sur diplomatie.gouv.fr. On essaye de se rapprocher encore, on a quasiment convergé sur tout, mais il faut vérifier avant de partir pour éviter les mauvaises surprises."

"On a envie d'avoir une saison touristique, ajoute Clément Beaune, on garde cet équilibre entre ouverture et protection. On le fait prudemment, progressivement et on réévaluera les catégories en fonction de la situation sanitaire régulièrement. 

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/