1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Nuit debout" : la ministre Axelle Lemaire parmi les manifestants "pour nourrir sa réflexion personnelle"
1 min de lecture

"Nuit debout" : la ministre Axelle Lemaire parmi les manifestants "pour nourrir sa réflexion personnelle"

La ministre est la première à avoir assisté à une "Nuit debout". Ségolène Royal se tient, elle, informée à distance.

Manuel Valls et Axelle Lemaire le 26 septembre 2015 à Paris.
Manuel Valls et Axelle Lemaire le 26 septembre 2015 à Paris.
Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Lancé dans la foulée de la manifestation contre la loi El Khomri du 31 mars, le mouvement "Nuit Debout" s'implante depuis dans plusieurs villes de France. Si Ségolène Royal a reconnu dans Le Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro ne jamais s'être rendue place de la République, un membre du gouvernement a fait un autre choix. D'après Le Parisien, Axelle Lemaire a participé à la soirée du 10 avril. 

Sans surprise, la Secrétaire d'État chargée du Numérique, qui est passée inaperçue, n'a aucune intention de rejoindre le mouvement de protestation. "Ce n'est pas pour s'associer à la protestation contre la loi Travail mais pour nourrir sa réflexion personnelle. Elle voulait comprendre les aspirations des participants, la façon dont se déroulent les débats et dont cette mobilisation prend en dehors des partis", justifie son entourage dans Le Parisien.

Axelle Lemaire est donc la première ministre du gouvernement de Manuel Valls à avoir communiqué sur son déplacement place de la République. Sur Public Sénat le 5 avril dernier, la franco-canadienne de 41 ans n'avait pas caché son empathie pour le mouvement citoyen. C'est "un moyen d'expression comme un autre, il faut les écouter et on ne l'a peut-être pas assez fait", avait-elle alors estimé. Avant de conclure : "Il faut en tenir compte, pas pour dire alerte, nous sommes menacés. Mais pour se réinventer, se reconstruire." Nuit debout représente "un désenchantement, une désillusion voire une défiance" "vis-à-vis de François Hollande et du gouvernement."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/