2 min de lecture Ségolène royal

"Nuit debout" : "Les jeunes n'aiment pas la récupération politique", estime Ségolène Royal

LE GRAND JURY - La ministre de l'Écologie ne s'est pas rendue place de la République mais elle dit être en lien avec les jeunes.

Olivier Mazerolle Le Grand Jury Olivier Mazerolle
>
Le Grand Jury du 10 avril : Ségolène Royal (1ère partie) Crédit Image : RTL / Romain Boé / SIPA PRESS | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Elizabeth Martichoux et Ludovic Galtier

Une nouvelle journée de manifestation contre la loi Travail de Myriam El Khomri a ponctué la journée du samedi 9 avril. Globalement, la mobilisation a été moindre par rapport à celle du 31 mars. Dans la continuité de cette journée, le mouvement "Nuit Debout" a vu le jour. Parti de la place de la République à Paris il y a dix jours, il se propage dans plusieurs villes de France : Toulouse, Lyon, Grenoble, Limoges... 

Il conteste le modèle de la société actuelle et réfléchit à d'autres perspectives pour le faire évoluer. Pour Ségolène Royal, invitée du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, il figure des réponses aux inquiétudes des manifestants dans la loi Travail notamment avec le compte personnel d'activité. Ségolène Royal ne s'est pas rendue place de la République. "Mais je me suis tenue très étroitement informée. Je suis en liaison directe avec des jeunes qui sont place de la République. Je crois que les jeunes n'aiment pas la récupération politique (...) Dans les échanges qui ont lieu place de la République, il y a en effet quelque chose qui ressemble très fortement à la démocratie participative. C'est dense, c'est intéressant, c'est constructif." 

Il doit y avoir un débouché législatif qui redonne aux jeunes un désir d'avenir

Ségolène Royal, ministre de l'Écologie
Partager la citation

Contrairement à François Fillon, qui demande le démantèlement de la place de la République en raison de l'état d'urgence, Ségolène Royal pense qu'"il ne faut pas tout mélanger : il y a une partie des jeunes qui viennent pour casser, il y aune parie de jeunes bienveillants qui viennent là pour partager, ils doivent être respectés, entendus et il doit y avoir un débouché législatif qui leur donne un désir d'avenir", en référence au mouvement créé par Ségolène Royal en 2007.

À lire aussi
Ségolène Royal au meeting d'Emmanuel Macron lundi 1er mai 2017 environnement
Pesticides contre les abeilles : Ségolène Royal "rassurée", mais "vigilante'

Il faut renoncer aux choses qui sont insuffisamment arrivées à maturité dans la loi Travail

Ségolène Royal, ministre de l'Écologie
Partager la citation

D'autres manifestations sont prévues le 28 avril. Le mouvement trouvera sans doute un nouveau souffle. La loi El Khomri a-t-elle du plomb dans l'aile ? "Il faut faire les bonnes choses qui sont dans cette loi et renoncer aux choses qui sont insuffisamment arrivées à maturité. En ce qui concerne les jeunes, il faut être très clair sur ce compte personnel d'activité et la façon dont on apporte une bonne conciliation entre la sécurité du salarié et l'agilité de l'entreprise (...) Quand on changera d'entreprise ou d'activité, on va garder les droits qui s'attachent non plus aux entreprises mais à la personne. C'est une sécurité sociale professionnelle tout au long de la vie."

Le second sujet, c'est les discussions qui ont lieu actuellement sur la garantie jeunes (100.000 jeunes à la fin de l'année, ndlr). Les jeunes boursiers doivent avoir un soutien complémentaire pour rentrer dans le monde du travail. Il y aura peut-être un système de passage plus facilité pour les formations en alternance."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ségolène royal Loi Travail Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782763651
"Nuit debout" : "Les jeunes n'aiment pas la récupération politique", estime Ségolène Royal
"Nuit debout" : "Les jeunes n'aiment pas la récupération politique", estime Ségolène Royal
LE GRAND JURY - La ministre de l'Écologie ne s'est pas rendue place de la République mais elle dit être en lien avec les jeunes.
http://www.rtl.fr/actu/politique/nuit-debout-je-crois-que-les-jeunes-n-aiment-pas-la-recuperation-politique-estime-segolene-royal-7782763651
2016-04-10 16:49:00
http://media.rtl.fr/cache/El2psfJwUXugUfRj-EC0-w/330v220-2/online/image/2016/0410/7782762883_royal-ok.png