1 min de lecture Notre-Dame de Paris

Notre-Dame : Anne Hidalgo assume "être conservatrice" sur la question

À l'heure d'étudier le projet de reconstruction de la cathédrale Notre-Dame, la maire de Paris a reconnu son côté "conservatrice".

La maire de Paris Anne Hidalgo le 21 mars 2019
La maire de Paris Anne Hidalgo le 21 mars 2019 Crédit : Philippe LOPEZ / AFP
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

Plus d'un mois après le violent incendie qui a frappé la Cathédrale Notre-Dame et provoqué l'effondrement de sa flèche, le projet de reconstruction est mis sur la table. Alors que le Premier ministre, Édouard Philippe avait annoncé l'organisation d'un "concours international d'architecture", une polémique avait éclaté entre les architectes anciens et les modernes.

En effet, là où certains souhaitent une reconstruction de la flèche à l'identique, d'autres veulent qu'elle soit rebâtie avec des matériaux actuels. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a confié au JDD être favorable à une reconstruction "à l'identique". "J'ai une véritable passion pour l'architecture contemporaine et je pense qu'elle a sa place à Paris (...) Sur la question de Notre-Dame, j'assume d'être conservatrice", explique la maire de Paris.

"Notre-Dame est une œuvre qui appartient à tous les Parisiens, à tous les Français et au monde entier", a encore confié Anne Hidalgo.

Reconstruction pour 2024

Un mois après les terribles images de l'incendie, une soixantaine de personnes travaillent quotidiennement sur place pour effectuer les travaux d'urgence. Des planchers vont être installés pour permettre d'étudier de près les voûtes. Les arcs-boutants vont être étayés pour solidifier l'ensemble.

À lire aussi
L'oeil d'Andréa Bescond du 17 septembre 2019 Incendie à Notre-Dame
"Qu'il ferme sa gueule" : Andréa Bescond réagit à "l'élégance, la finesse" de Georgelin

Après ces travaux d'urgence, l'heure sera au diagnostic, pierre par pierre. Il faut pour cela évacuer les gravats encore au cœur la cathédrale. Tous sont récupérés, un par un, grâce à une petit robot-pelleteuse alors que la zone est encore trop risquée.

Le président de la République a réaffirmé vendredi, que le chantier serait achevé dans son ensemble pour 2024, avec les Jeux olympiques en ligne de mire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Notre-Dame de Paris Anne Hidalgo Architecture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants