1 min de lecture Écoutes Sarkozy

Nicolas Sarkozy dira fin août, début septembre, s'il se présente à la présidence de l'UMP

L'ancien chef de l'État n'a donné aucune précision concernant son avenir mais avoue réfléchir à la question.

Nicolas Sarkozy à Nice le 10 mars 2014
Nicolas Sarkozy à Nice le 10 mars 2014 Crédit : AFP / Valéry Hache
Romain Renner
Romain Renner
Journaliste RTL

Nicolas Sarkozy a-t-il renoncé à un retour ? Mis en examen dans la nuit du 1er au 2 juillet, l'ancien président de la République ne s'est pas avancé sur la question. "J'ai longuement réfléchi à cette question", avoue-t-il. 

"La question du renoncement ne se pose pas pour moi. Vis-à-vis de son pays on a des devoirs, pas des droits, a-t-il toutefois précisé. Je regarde avec consternation l'état de la France (...) J'aime passionnément mon pays. Je ne suis pas un homme qui se décourage devant des manipulations".

L'ancien chef de l'État dira "fin août, début septembre" s'il compte se présenter à la présidence de l'UMP. Une phrase est toutefois venue trahir les envies de Nicolas Sarkozy : "Est-il normal que l'on poursuive les écoutes sur un ancien chef de l'État qui peut avoir, demain, des responsabilités d'opposition ?"

Tout juste a-t-il laissé entrevoir un détail, peut-être pas si anodin que ça. "Surveillez ma barbe, quand je me raserai, ce sera un signe", avait-il lancé en janvier dernier. Ce mercredi soir, Nicolas Sarkozy est apparu rasé de près.

>
Nicolas Sarkozy dira fin août, début septembre, s'il se présente à la présidence de l'UMP Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écoutes Sarkozy UMP Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants