1 min de lecture Mariage homosexuel

Nicolas Sarkozy change d'avis sur le mariage homosexuel, Hervé Mariton évoque un "parjure"

REPLAY - REPLAY / RÉACTION - En novembre 2014, l'ancien chef d'État voulait "abroger" la loi sur le mariage gay. Dans son livre "La France pour la vie", il revient sur cette déclaration.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Nicolas Sarkozy change d'avis sur le mariage gay, Hervé Mariton évoque un "parjure" Crédit Image : AFP | Crédit Média : Dominique Tenza | Durée : | Date :
La page de l'émission
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
Journaliste

Nicolas Sarkozy ne craint pas les contradictions. Dans son livre La France pour la vie, qui sortira le 25 janvier, l'ancien président français "regrette vivement" de ne pas avoir tenu l'engagement "de mettre en oeuvre l'union civile pour les homosexuels". Tout le contraire de ce qu'il disait en novembre 2014, durant la campagne pour la présidence de l'UMP, alors qu'il s'adressait à des militants de la Manif pour tous.

"La loi Taubira, pour que les choses soient claires et pour nous en débarrasser tout de suite, devra être réécrite de fond en comble, avait-il alors affirmé. Si vous préférez qu'on dise qu'on doit l'abroger pour en faire une autre, en français, ça veut dire la même chose, ça aboutit au même résultat".

Le tête à queue de Nicolas Sarkozy, ce parjure, je crois que c'est très mauvais.

Hervé Mariton, ancien candidat à la primaire de l'UMP
Partager la citation

Mais en janvier 2016, les choses ont changé. Plus question pour Nicolas Sarkozy d'abroger ou de réviser la loi. Un revirement qui a aussitôt fait réagir les partisans de La Manif pour tous, qui estiment qu'il a "congédié ses convictions". Christine Boutin juge qu'il vient de "perdre la présidentielle de 2017". Hervé Mariton, candidat à la primaire face à Nicolas Sarkozy et farouche opposant à la loi Taubira, évoque même un "parjure".

"Nicolas Sarkozy ne respecte pas une promesse. Il nous explique aujourd'hui qu'il pensait le contraire", s'emporte-t-il. "Quand on s'engage à faire quelque chose, il faut le tenir. Comment voulez-vous que les Français aient confiance en les hommes politiques qui disent une chose un jour et le contraire le lendemain ? Le tête à queue de Nicolas Sarkozy, ce parjure, je crois que c'est très mauvais", ajoute-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mariage homosexuel Nicolas Sarkozy Hervé Mariton
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants