2 min de lecture Polémique

Nicolas Domenach : "François Fillon, l'homme de l'éthique qui a trahi l'éthique"

BILLET - Comment François Fillon et la droite ont-ils pu perdre une élection présidentielle imperdable ? La question est au cœur de livres et de documentaires télévisés. Pour le journaliste Nicolas Domenach, on est loin d'avoir fait le tour de la question.

debat On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL
>
Nicolas Domenach : "François Fillon, l'homme de l'éthique qui a trahi l'éthique" Crédit Image : Maxime Villalonga | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Nicolas Domenach
Nicolas Domenach et Loïc Farge

Il faut dire que c'est une question essentielle pour l'avenir : qui a tué François Fillon, le favori de l'élection présidentielle ? Qui est responsable, et pourquoi est-il mort ?

Deux documentaires palpitants - l'un sur BFM, l'autre sur France 5 - apportent une première réponse claire et nette. Celui qui a tué François Fillon, c'est d’abord François Fillon lui-même, et non François Hollande ou Nicolas Sarkozy, qui auraient ourdi sa mise à mort, en balançant aux médias et aux juges ces "fameuses boules puantes".

D'abord ce furent de vraies informations sur les emplois fictifs de la famille Fillon qu'ont mis à jour par leur travail les journalistes du Canard Enchaîné. Impossible de se défausser sur ces anciens présidents. Même si Nicolas Sarkozy n'a pas retenu le bras de l'intermédiaire trouble Robert Bourgi, qui prétend dans son langage fleuri avoir "niqué" le peu reconnaissant François Fillon en lui offrant des costumes de super luxe que le candidat a été incapable de refuser.

Ce cadeau, in fine, a coûté très cher à François Fillon. J'avais enquêté auprès des élus de droite sur ce que leurs électeurs trouvaient odieux dans les affaires qui s'accumulaient.

À lire aussi
Le couple Jared Kushner-Ivanka Trump et leurs deux enfants, le 23 décembre 2020 États-Unis
États-Unis : Ivanka Trump a-t-elle interdit l'accès de ses toilettes à sa protection rapprochée ?

Tous m'ont dit que le plus insupportable n'était pas d'avoir fait payer par le contribuable sa femme à ne rien faire.

Orgueil et culte du secret

Le plus sinistre était d'avoir accepté les costumes de la corruption, et aussi d'avoir fait employer sa fille pour qu'elle lui rembourse les frais occasionnés par son mariage.

Mais au-delà de son goût de l'argent, au-delà de son orgueil et de son culte du secret, qui lui ont fait multiplier les erreurs, il y avait dans son comportement une contradiction qui a révulsé jusqu'à ses plus proches soutiens : l'homme de l'éthique a trahi l'éthique.

François Fillon avait incarné la vertu pour gagner la primaire.
Face à Nicolas Sarkozy, il représentait la probité, l'exemplarité. Or il démentait cette posture vertueuse chaque jour davantage. Ainsi s'est il lentement et sûrement suicidé, et avec lui toute la droite. Mais une droite qui fut complice de ce naufrage.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique François Fillon Présidentielle 2017
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants