1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Néonicotinoïdes : l'Assemblée nationale valide leur retour controversé
1 min de lecture

Néonicotinoïdes : l'Assemblée nationale valide leur retour controversé

Au cours d'un vote solennel, les députés ont adopté à 313 voix pour et 158 contre le retour des néonicotinoïdes, dans le but de sauver la filière de la betterave sucrière.

Des abeilles mortes exposées à Rennes pour montrer l'effet des néonicotinoïdes (illustration)
Des abeilles mortes exposées à Rennes pour montrer l'effet des néonicotinoïdes (illustration)
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Nicolas Barreiro & AFP

Les députés ont donné ce mardi 6 octobre leur feu vert à la réintroduction temporaire des néonicotinoïdes, dans le but de sauver la filière de la betterave, malgré la ferme opposition des défenseurs de l'environnement.

L'Assemblée nationale a adopté le "projet de loi relatif aux conditions de mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques en cas de danger sanitaire pour les betteraves sucrières", lors d'un vote solennel par 313 voix pour et 158 contre. 

Afin de lutter contre la "jaunisse" de la betterave qui affecte les rendements, le texte prévoit une dérogation pour l'utilisation de ces insecticides tueurs d'abeilles jusqu'en 2023, la création d'un conseil de surveillance et l'interdiction, sur des parcelles où ont été utilisés des néonicotinoïdes, d'implanter des cultures attirant les abeilles afin de ne pas les exposer. 

Dénoncé comme "un renoncement" ou une faute par la gauche et les écologistes, le retour des néonicotinoïdes est la seule "alternative", selon le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie qui fait de la survie de la filière betteraves un enjeu de "souveraineté" agroalimentaire. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/