2 min de lecture Présidentielle 2017

Nathalie Arthaud : "Mes élèves sont révoltés par le chômage"

La candidate Lutte Ouvrière continue d'exercer son métier de professeure d'économie dans un lycée à Aubervilliers.

Nathalie Arthaud, le 8 avril 2017
Nathalie Arthaud, le 8 avril 2017 Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

En plus d'être candidate à l'élection présidentielle, Nathalie Arthaud continue d'exercer son métier. La candidate de Lutte Ouvrière est agrégée d'économie et professeure au lycée Le Corbusier d'Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis. Sur BFMTV, elle explique qu'elle "encourage" les élèves "à se défendre, à s'organiser, à prendre confiance en eux dans ce qu'ils représentent". Elle ajoute : "Mes élèves à Aubervilliers, ils appartiennent à la classe populaire, à la classe ouvrière et ils savent ce que c'est, les petits boulots, la galère du chômage et ils savent que lorsqu'ils sont en difficulté, leur force c'est l’organisation collective".

Nathalie Arthaud explique ainsi à ses élèves qu'il est possible de "gérer cette société collectivement, démocratiquement, fraternellement, sans avoir cette couche qui domine et qui par sa loi du profit, de la rentabilité, écrase tout sur son passage : la situation des travailleurs, mais aussi l'environnement, les relations entre les peuples. D'où viennent ces guerres ? Ce sont les rivalités impérialistes, les intérêts des grands groupes capitalistes qui se heurtent au Moyen-Orient".

"Instinctivement le sens de ses intérêts"

La candidate à l'élection présidentielle assure respecter le programme d'économie. "Je n'ai pas besoin de dire quoi que ce soit pour que mes élèves soient révoltés par le chômage, par les licenciements et les fermetures d'usines. PSA à Aulnay, ils en avaient parlé, ils avaient de la famille qui y bossait. Je peux vous dire que ça les révolte. Cette idée de flexibilité vraiment courante, les jeunes, ils savent l'exprimer : 'Mais nous on n'est pas des machines, on ne peut pas être branchés, débranchés, on a une vie'. Cette jeunesse des quartiers populaires a instinctivement le sens de ses intérêts", explique-t-elle.

Une détestation incompatible avec son métier

Sophie De Menthon, présidente du mouvement patronal ETHIC
Partager la citation

Dans une lettre publiée dans Challenges, Sophie De Menthon, présidente du mouvement patronal ETHIC, dénonce "une violence, et une détestation incompatible avec son métier (...) Quelle image vont-ils avoir de l'entreprise et donc de leur avenir ? Quelle tristesse pour eux que cet univers du travail que vous décrivez ! Quel espoir peuvent-ils avoir en l'avenir ? Quelle confiance dans ce que vous leur enseignez, alors même que vous avez déclaré : 'Si j'avais à choisir ce que j'enseigne, j'enseignerais sans doute autre chose que ce que les programmes m'obligent à enseigner… '".

À lire aussi
Jean-Marie Le Pen, l'ancien président et cofondateur du Front national. présidentielle 2017
Pourquoi l'État va rembourser 4,2 millions d'euros à Jean-Marie Le Pen

Mais selon Sylvie Cordesse-Marot, membre de l'APEG citée par BFMTV, juge que Nathalie Arthaud "est agrégée, titulaire, donc elle est parfaitement encadrée par l’éducation nationale. Elle ne peut pas avoir les mêmes propos en tant que candidate et en tant que professeure. Elle est contrôlée par un proviseur, un inspecteur pédagogique. Et tout ça l’oblige à respecter les programmes. Si un professeur se mettait à faire de la propagande en classe, ses élèves ne seraient pas formés et ne réussiraient pas les examens. Je ne pense pas qu’il y ait de souci de ce côté-là pour Nathalie Arthaud".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Nathalie Arthaud Lutte ouvrière
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants