1 min de lecture Najat Vallaud-Belkacem

Najat Vallaud-Belkacem tacle "Valeurs actuelles" avec humour sur Twitter

La ministre de l'Éducation nationale a décliné avec beaucoup de piquant une invitation du magazine très à droite, qui la prend régulièrement pour cible dans ses colonnes.

Najat Vallaud-Belkacem pendant sa conférence de presse de rentrée du lundi 29 août 2016
Najat Vallaud-Belkacem pendant sa conférence de presse de rentrée du lundi 29 août 2016 Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

C'est une réponse courte et acide, mais qui a le mérite d'être clair. La ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a surpris par sa répartie sur Twitter vendredi 23 septembre. Visiblement étonnée de recevoir un texto du magazine, très à droite, Valeurs actuelles, l'invitant à célébrer le 50e anniversaire du titre, la ministre a répondu publiquement sur son compte Twitter. Dans son message, elle publie le message de Valeurs actuelles et s'excuse, avec ironie de ne pas être disponible pour l'événement. "Désolée, déjà prise ce jour-là. Quel dommage".

Et pour expliquer son refus, Najat Vallaud-Belkacem publie également trois unes du magazine la concernant, où elle est qualifiée d’"ayatollah de la rééducation nationale", de "casseuse de l’école", qui "éduque nos enfants dans la haine de la France". En effet, la ministre est régulièrement la cible du magazine depuis qu'elle est arrivée à la tête du ministère de l'Éducation nationale en août 2014.

L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais Valeurs actuelles, visiblement piqué au vif à publié, deux heures plus tard, un tweet en guise de réponse. On y voit une photo où la ministre tient le magazine et une lettre signée de sa main. "Valeurs actuelles serait-il plus œcuménique qu'il ne tente de nous le faire croire ? Merci de votre accueil et de cet échange que j'oserai qualifier d'agréable", avait alors écrit Najat Vallaud-Belkacem

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Najat Vallaud-Belkacem Valeurs actuelles Twitter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants