1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Municipales à Paris : "Évidemment que je réfléchis" à une candidature, dit Griveaux
1 min de lecture

Municipales à Paris : "Évidemment que je réfléchis" à une candidature, dit Griveaux

Le porte-parole du gouvernement détaille sa vision pour Paris en matière de logement, transports et sécurité, dans un entretien au "Parisien". Il se prononcera sur une éventuelle candidature "au printemps".

Benjamin Griveaux,  secrétaire d'État auprès du Premier Ministre et porte-parole du gouvernement ,le 5 septembre 2018
Benjamin Griveaux, secrétaire d'État auprès du Premier Ministre et porte-parole du gouvernement ,le 5 septembre 2018
Crédit : ludovic MARIN / AFP
Marie-Pierre Haddad

"Ce sera une campagne très difficile". C'est en tout cas ce que pense Benjamin Griveaux à propos des élections municipales à Paris. Le porte-parole du gouvernement fait un pas supplémentaire vers une candidature, mais sans pour autant l'officialiser. 

Dans un entretien au Parisien, Benjamin Griveaux indique vouloir "faire les choses dans l'ordre. D'abord écouter les Parisiens car rien ne se fera sans eux : c'est ce qu'on va faire début octobre pendant cinq à six semaines pour établir le diagnostic". 

Étape deux, "travailler le projet collectivement, même si on a déjà commencé par des ateliers sur la ville de demain", ajoute-t-il. Un projet bien millimétré mais alors à quand la candidature ? "Je prendrai ma décision au printemps et je me tiendrai à ce calendrier", répond le porte-parole du gouvernement.

Une police municipales à Paris

Dans l'hypothèse où Benjamin Griveaux serait candidat à la mairie de Paris, il assure qu'il quittera ses fonctions au sein du gouvernement d'Édouard Philippe. "Paris mérite qu'on s'y consacre à plein temps. Quant au reste, je fais confiance aux Parisiens, ils font la différence entre les engagements locaux et nationaux", ajoute-t-il.

À lire aussi

L'élu parisien détaille même sa vision pour les transports et les logements parisiens.Il "encourage" le free floating (des vélos disponibles en libre-service ndlr), mais "je suis pour la tolérance zéro sur les lieux où l’on gare les vélos. Je n’en veux pas qui traînent partout dans les rues, qui gênent les poussettes ou les personnes âgées. L’espace public appartient à tout le monde", précise-t-il. 

Il prône aussi la création d'une "police municipale à Paris" pour accroître la sécurité dans la capitale. "À l’issue du prochain mandat, je veux qu’une femme puisse traverser Paris à 2 heures du matin sereinement", dit Benjamin Griveaux.  

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/