1 min de lecture Élections municipales

Municipales à Marseille : Samia Ghali a demandé à Michèle Rubirola "d'être sa première adjointe"

"Cette demande me paraît légitime", justifie l'ex-sénatrice PS Samia Ghali. Elle-même candidate aux municipales de Marseille, elle est arrivée en quatrième position lors du second tour, derrière le Rassemblement national.

La sénatrice PS Samia Ghali est candidate aux élections municipales de Marseille, en mars 2020.
La sénatrice PS Samia Ghali est candidate aux élections municipales de Marseille, en mars 2020. Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy
et AFP

"Cette demande me paraît légitime." La sénatrice ex-PS Samia Ghali, dont les voix sont capitales pour l'élection du nouveau maire de Marseille, a déclaré avoir demandé à Michèle Rubirola, tête de liste de l'union de la gauche le Printemps marseillais, d'être sa première adjointe.

Dimanche 28 juin, Michèle Rubirola, à la tête d'une coalition de gauche, est arrivée largement en tête à Marseille lors du second tour des municipales. L'écologiste a recueilli 39,9% des voix, devant la candidate des Républicains Martine Vassal (29,8%) et le candidat du Rassemblement national Stéphane Ravier (19,8%). 

Bien que victorieuse, Michèle Rubirola n'est pas certaine d'être élue maire de Marseille lors du "troisième tour" qui se jouera samedi 4 juillet, jour du premier conseil municipal de la ville. Le vote sera l'issue de multiples tractations entre élus

Une décision stratégique

Samia Ghali justifie son choix par la proximité idéologique qu'elle entretient avec la candidate écologiste, mais aussi par une décision stratégique. "D'abord parce qu'au-delà des valeurs que nous partageons, je suis celle qui peut lui permettre samedi d'être effectivement maire de Marseille. Ensuite et surtout parce que la volonté du rééquilibrage de notre ville et la prise en compte des quartiers populaires ne peuvent plus être de simples mots", explique la sénatrice, réélue dimanche dans son secteur populaire du nord de la ville, dans un communiqué transmis à l'AFP.

À lire aussi
Un drapeau corse (illustration) élections municipales
Corse : élu au conseil municipal alors qu'il est mort avant le scrutin

Samedi, la coalition de gauche emmenée par Michèle Rubirola compte sur 42 voix. Mais elle devra se battre pour gagner la majorité face à LR (qui compte aussi 39 voix). Les voix des élus Rassemblement national (9) et de la sénatrice ex-PS Samia Ghali (8) sont au coeur de toutes les attentions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales Marseille Samia Ghali
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants