2 min de lecture Lyon

Municipales à Lyon : Collomb, le vieux baron qui veut un dernier trophée

ÉDITO - Emmanuel Macron leur avait demandé de se mettre d'accord, en vain : David Kimelfeld et Gérard Collomb partent bien en campagne l'un contre l'autre pour la présidence de la métropole de Lyon, au risque de faire perdre LaREM.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Municipales à Lyon : Collomb, le vieux baron qui veut un dernier trophée Crédit Image : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Marie-Pierre Haddad

Emmanuel Macron est ce jeudi 10 octobre à Lyon pour un rendez-vous du fonds mondial de lutte contre le Sida. Mais comme dans chacune de ses visites dans une grande ville, le chef de l’État en profite pour préparer les élections municipales. Il l’avait fait à Marseille avant l’été ou plus récemment à Strasbourg. À Lyon, c’est particulièrement le bazar.

C’est l’histoire d’un vieux monsieur, d’un vieux baron qui veut accrocher un dernier trophée. Gérard Collomb, 72 ans, est entré en politique à la fin des années 60. Une vraie carrière à l’ancienne : élu d’opposition, député, maire, sénateur. En 2001, il fait basculer à gauche sa ville de Lyon.

3 mandats plus tard… mal considéré dans sa famille politique, les socialistes, et par le premier d’entre eux François Hollande, c’est grâce à son ralliement précoce à Emmanuel Macron qu’il devient ministre. Ministre de l’intérieur, c’est son Graal. Mais Gérard Collomb a une femme de 30 ans plus jeune que lui qui le menace de le quitter s’il ne revient pas à Lyon.

Un retour précipité à Lyon

La menace est efficace et après un pataquès comme on en a rarement vu entre un ministre et le chef de l’État. Gérard Collomb finit par forcer la porte pour sortir du gouvernement. Il retourne à Lyon. Et là, rien ne se passe comme prévu. Gérard Collomb ne retrouve pas son fauteuil. Il l’avait laissé à David Kimelfeld, son dauphin à la tête de la métropole là où s’exerce désormais le pouvoir.

À lire aussi
Appel à témoins après la dispaarition de Lynda Kerkar, le 9 octobre à Lyon faits divers
Lyon : appel à témoins après la disparition d'une adolescente de 15 ans

Ce n’est pas du tout ce qu’avait prévu Gérard Collomb qui est contraint de retourner dans sa bonne vieille mairie, place de la Comédie. Comme un souci n’arrive jamais seul, sa femme Caroline Collomb s’est fait détester par une bonne partie des militants de La République En Marche et des élus locaux.

C’est dommage car Gérard Collomb l’aurait bien vue, racontaient plusieurs de ses proches, lui succéder un jour. Il faudra plusieurs mois pour que finalement Caroline Collomb soit débarquée du poste de référent local de La République En Marche. Rien ne va comme il le voudrait pour Gérard Collomb. 

Deux candidats face à face

Et avec Emmanuel Macron, il n’a plus de contact ? Lentement mais sûrement, le contact a été rétabli avec le chef de l’État. Brigitte Macron a aidé aux retrouvailles. Gérard Collomb et la première dame se sont toujours appréciés. Emmanuel Macron, pendant son séjour à Brégançon cet été, a décidé que les 2 prétendants à la métropole de Lyon, Gérard Collomb et son ex-dauphin David Kimelfeld, n’avaient qu’à se mettre d’accord comme des grands. 

Mais après une dernière rencontre la semaine dernière, aucun n’a voulu céder. La République En Marche bien embarrassée laisse entendre partout qu’elle va choisir Gérard Collomb comme candidat, ce serait imminent. En fait, ça va encore durer un peu. 

Au moins jusqu’à la semaine prochaine... Gérard Collomb puis David Kimelfeld vont faire leur première réunion de campagne. Tout Lyon pourra voir qui soutient qui. Ça sera la fin d’une longue partie de poker. Une partie très risquée car le parti présidentiel dans cette histoire  pourrait bien perdre à cause d’un vieux baron du très vieux monde la seule grande ville qu’il dirige aujourd’hui. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Lyon Élections municipales Élections municipales à Lyon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants