2 min de lecture Polémique

Municipales 2020 : "Wauquiez est aussi pragmatique que Castaner", note Alba Ventura

ÉDITO - Ça va partir dans tous les sens lors des prochaines élections municipales. À commencer par La République En Marche, qui va passer notamment des alliances à droite. Le patron des Républicains, Laurent Wauquiez, est loin d'être contre.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura iTunes RSS
>
Municipales 2020 : "Wauquiez est aussi pragmatique que Castaner", note Alba Ventura Crédit Image : AFP / Archives, THIERRY ZOCCOLAN | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

La République En Marche est favorable à des alliances au prochaines municipales. Christophe Castaner, le patron de REM, l'a confirmé lundi 4 juin : le mouvement macroniste pourra soutenir des maires sortants Les républicains ou socialistes. Pour lui, il s'agit de poursuivre "le dépassement politique" opéré par Emmanuel Macron.

Vraiment une histoire de "dépassements" ? Quand vous partez de zéro, vous ne pouvez que vous dépasser. C'est sûr ! Non, la vérité c'est que La République En Marche n'a pas d'implantation locale, c'est un jeune mouvement. Et ce n'est pas parce que les législatives ont permis d'envoyer des bataillons de macronistes à l'Assemblée que l'opération peut se renouveler pour les municipales.

Un futur maire, ça ne se trouve pas sous le sabot d'un cheval. Il est très difficile de faire émerger des figures, cela prend du temps. L'ancrage, c'est une relation qui se travaille avec les administrés. Et puis même si des élus En Marche siègent dans les conseils municipaux, il est compliqué de s'engager contre le maire sortant.

Une question d'intérêts bien compris

À lire aussi
Brigitte Macron est l'invitée exceptionnelle de RTL Soir jeudi 20 juin Élysée
Brigitte Macron sur RTL : à Brégançon, "quand on va se baigner, il y a les paparazzis"

Il y aura des listes d'union, comme par exemple LR-REM OU PS-REM, ou bien des listes "LR-majorité présidentielle" ou "PS-majorité présidentielle". Cela a toujours existé. Le centre, notamment, s'est souvent allié aux municipales avec le parti de droite ou le parti de gauche. Un exemple : Martine Aubry avec le MoDem à Lille. Alors c'est vrai que le centre était plutôt une force d’appoint et n'était pas au pouvoir.

Mais regardez le nombre de maires dits "Macron-compatibles". Rien qu'à droite, la moitié des maires sortants ont exprimé leur soutien au gouvernement. Et pas des moindres : Jean-Luc Moudenc à Toulouse, Christian Estrosi à Nice, Arnaud Robinet à Reims, Christophe Béchu à Angers. Et même Alain Juppé à Bordeaux.

Laurent Wauquiez ne tient pas à ce que la vague bleue de 2014 reflue

Alba Ventura
Partager la citation

D'ailleurs Laurent Wauquiez, si critique envers Emmanuel macron, n'a pas l'air hostile à des alliances aux municipales. Il faut croire qu'il y trouve son compte. Vous savez il y a eu une vague bleue en 2014, et Laurent Wauquiez ne tient pas à ce que ça reflue.

Si Laurent Wauquiez interdit aux maires LR d'ouvrir leurs listes, ils vont lui dire "ciao, on n'a pas besoin de toi !". N'oubliez pas que depuis le non-cumul des mandats, un maire est aussi important qu'un député.

Par ailleurs, il sait bien que les édiles LR n'ont pas envie de se retrouver avec une liste supplémentaire, ou pas envie de se retrouver face à des coalitions de partis qui pourraient les faire échouer. Donc Laurent Wauquiez, en lâchant du lest sur les municipales, s'est voulu pragmatique. Aussi pragmatique que l'est Christophe Castaner. Tout ça est une question d'intérêts bien compris.

Combien pèsera l'étiquette REM ?

Wauquiez, qui a le plus de sortants, se dit qu'il n'est pas question de les perdre. Et Castaner, qui n'a pas de sortants, se dit que, soit il profite de l'ancrage d'autres élus pour faire monter une nouvelle génération, soit il tente de séduire ceux qui n'apprécient pas la ligne trop droitière de Wauquiez.

Enfin tout ça c'est sur le papier. Parce que l'on commencera réellement à former les listes à Noël 2019 pour une élection au printemps 2020. Et d'ici là, quel sera le climat politique en France ? Qu'auront donné les européennes, qui ont lieu l'an prochain ? Bref combien pèsera l'étiquette En Marche ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Élections municipales La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793640543
Municipales 2020 : "Wauquiez est aussi pragmatique que Castaner", note Alba Ventura
Municipales 2020 : "Wauquiez est aussi pragmatique que Castaner", note Alba Ventura
ÉDITO - Ça va partir dans tous les sens lors des prochaines élections municipales. À commencer par La République En Marche, qui va passer notamment des alliances à droite. Le patron des Républicains, Laurent Wauquiez, est loin d'être contre.
https://www.rtl.fr/actu/politique/municipales-2020-wauquiez-est-aussi-pragmatique-que-castaner-note-alba-ventura-7793640543
2018-06-05 07:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LGbmxGBFtKfQXI46rc9jVQ/330v220-2/online/image/2018/0116/7791850436_du-materiel-pour-les-elections-municipales-illustration.jpg