1 min de lecture Front national

VIDÉO - Municipales 2014 : la progression du FN "serait un désastre", estime Jean-Luc Mélenchon

INVITÉ RTL - Jean-Luc Mélenchon se dit confiant pour les municipales vendredi 21 mars, à deux jours du scrutin. Il en a profité pour tacler le Front national et le CSA.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Jean-Luc Mélenchon : "Les gens ne croient plus à rien" Crédit Image : Damien Rigondeaud / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
Journaliste RTL

Le spectre du Front national plane sur les élections municipales. Deux jours avant le premier tour, qui aura lieu dimanche 23 mars, Jean-Luc Mélenchon prévient : "Ce serait un désastre", si des maires frontistes venaient à être élus.

Le coprésident du Parti de Gauche a dit redouter "une ukrainisation" de la France, où "le social a été remplacé par l'ethnique". Et l'ancien candidat à la présidentielle de "dénoncer le service public". "Les médias privés font ce qu'ils veulent", a-t-il expliqué, mais il y a sur les chaînes publiques une "incitation permanente à voter Front national", croit-il savoir.

Le CSA ne sert absolument à rien

Jean-Luc Mélenchon (Parti de Gauche)
Partager la citation

"Le CSA, qui ne sert absolument à rien, a publié une statistique, qui découvre que le Front de Gauche a eu 0% de temps d'antenne sur France 3, contre 29% pour le FN", a dénoncé Jean-Luc Mélenchon.

Mélenchon table sur 10% aux municipales

Mais le Parti de Gauche, qui présente "autant voir un peu plus de listes" que le parti de Marine Le Pen, n'est pas inquiété quant à l'issu du scrutin. "Il y aura une volonté à gauche de ne pas rester à la maison, espère Mélenchon. Nous sommes donnés à 5%, je parie le double", prédit-il, même s'il annonce que "dimanche soir il sera difficile de comprendre la réalité nationale."

À lire aussi
Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, pour son discours de rentrée à Hénin Beaumont (Pas-de-Calais) dimanche 8 septembre Rassemblement national
2022 : Le Pen ne veut pas laisser Macron "faire campagne tout seul"

Interrogé pour savoir s'il pouvait appeler à voter pour l'UMP en cas de triangulaire avec le FN, Jean-Luc Mélenchon a été catégorique : "En aucun cas", a-t-il répondu, balayant de fait la possibilité d'un front républicain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Jean-Luc Mélenchon Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770628596
VIDÉO - Municipales 2014 : la progression du FN "serait un désastre", estime Jean-Luc Mélenchon
VIDÉO - Municipales 2014 : la progression du FN "serait un désastre", estime Jean-Luc Mélenchon
INVITÉ RTL - Jean-Luc Mélenchon se dit confiant pour les municipales vendredi 21 mars, à deux jours du scrutin. Il en a profité pour tacler le Front national et le CSA.
https://www.rtl.fr/actu/politique/municipales-2014-la-prgression-du-fn-serait-un-desastre-estime-jean-luc-melenchon-7770628596
2014-03-21 09:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_D12Nzn9SM-wkRvaMQNOrw/330v220-2/online/image/2014/0321/7770628459_jean-luc-melenchon-invite-de-rtl-vendredi-21-mars-2014.jpg