1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Mort de VGE : "Il n'était pas aimé comme il aurait dû l'être", regrette Bayrou
1 min de lecture

Mort de VGE : "Il n'était pas aimé comme il aurait dû l'être", regrette Bayrou

INVITÉ RTL - Au micro de RTL, le Haut-commissaire au Plan est revenu sur son travail et sa relation personnelle avec le troisième président de la Ve République.

Valéry Giscard d'Estaing (gauche) et François Bayrou (droite) sur les bancs de l'Assemblée nationale en 1999.
Valéry Giscard d'Estaing (gauche) et François Bayrou (droite) sur les bancs de l'Assemblée nationale en 1999.
Crédit : Joël SAGET / AFP
Mort de VGE : "Il n'était pas aimé comme il aurait dû l'être", regrette Bayrou
11:20
Mort de VGE : "Il n'était pas aimé comme il aurait dû l'être", regrette Bayrou
11:20
Calvi-245x300
Yves Calvi
Animateur

François Bayrou aura travaillé de près avec Valéry Giscard d'Estaing, ancien président la République décédé ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. L'actuel Haut-commissaire au Plan a côtoyé le chef d'État au sein de l'ancien partie de centre-droit l'UDF. Comme il le rappelle au micro de RTL, les deux hommes ont été élus lors des élections législatives de 1986, et s'installent dans le même groupe dans l'hémicycle. François Bayrou en est le "benjamin", Valéry Giscard d'Estaing la "figure de proue". 

"J’ai travaillé beaucoup avec lui à l’édification de ce grand courant du centre français. Il y a, sur cette facette, une très grande intimité de vision et de parenté", a détaillé l'ancien ministre de la Justice ce jeudi 3 décembre. Une vision centriste "que la politique ce n’est pas l’affrontement de deux blocs irréconciliables, mais leur dépassement pour une majorité centrale", qui est, selon François Bayrou, aujourd'hui majoritaire dans le pays. 

"Son histoire est apparue comme une aventure individuelle, alors que ça aurait dû apparaître comme une aventure collective", a-t-il regretté, soulignant que Valéry Giscard d'Estaing "n’était pas aimé quand il aurait voulu l’être, et sans doute comme il aurait dû l’être".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/