1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Mort de Michel Rocard : "Il n'y avait pas une seconde de repos dans son gouvernement", se souvient Jean-Michel Baylet
1 min de lecture

Mort de Michel Rocard : "Il n'y avait pas une seconde de repos dans son gouvernement", se souvient Jean-Michel Baylet

INVITÉ RTL - L'actuel ministre de Manuel Valls a travaillé avec Michel Rocard lorsqu'il était Premier ministre entre 1988 et 1990.

Jean-Michel Baylet a récupéré le ministère de l'Aménagement du territoire et de la Ruralité
Jean-Michel Baylet a récupéré le ministère de l'Aménagement du territoire et de la Ruralité
Crédit : SIPA / CHAMUSSY
Mort de Michel Rocard Il n'y avait pas une seconde de repos dans son gouvernement, se souvient Jean-Michel Baylet
02:49
Isabelle Langé & Ludovic Galtier

Michel Rocard est décédé d'un cancer à l'âge de 85 ans ce samedi 2 juillet. L'ancien Premier ministre socialiste de François Mitterrand, à qui on doit notamment la CSG et le RMI, s'est toujours vanté d'être un réformiste. Jean-Michel Baylet a été membre de son gouvernement entre 1988 et 1990. Au micro de RTL, le ministre PRG de Manuel Valls, qui se revendique héritier politique de Michel Rocard, qualifie l'ex-locataire de Matignon de "visionnaire". "Il a su poser un certain nombre de débats que la gauche jusque-là ne voulait pas tenir. En particulier sur la place de l’économie, en particulier sur la manière dont la gauche devait réformer la France et en particulier sur les accords de Nouméa, où en quelques mois il a réussi à signer des accords de paix."

Le ministre de l'Aménagement du territoire et de la Ruralité se souvient d'un "homme vibrionnant. Il n'y avait pas une seconde de repos quand on était dans le gouvernement de Michel Rocard. Il avait tout le temps de nouvelles idées et il fallait les appliquer immédiatement : je pense par exemple au RMI." Michel Rocard, Premier ministre, et François Mitterrand, Président, n'ont jamais caché l'état chaotique de leur relation au plus haut sommet de l'État. "C'était glacial", confirme Jean-Michel Baylet. "Il est vrai que François Mitterrand était un homme différent. Ils n'avaient pas la même conception de la gauche et de la France."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/