1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Moirans : "On attend de savoir comment un État implacable va réagir", dit Alba Ventura
3 min de lecture

Moirans : "On attend de savoir comment un État implacable va réagir", dit Alba Ventura

REPLAY - REPLAY / ÉDITO - À Moirans en Isère, une partie de la communauté des gens du voyage ont saccagé la commune. Le président, le premier ministre et le ministre de l'Intérieur ont promis d'être "implacables".

Alba Ventura
Alba Ventura
Crédit : RTL
Moirans : "On attend de savoir comment un État implacable va réagir", dit Alba Ventura
03:23
"On attend de savoir comment un État implacable va réagir à Moirans", dit Alba Ventura
03:31
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura

Après les événements de Moirans en Isère où une partie de la communauté des gens du voyage ont saccagé. Incendié des voitures et bloqué des trains. Le président, le premier ministre et le ministre de l'Intérieur ont promis d'être "implacables". Si vous prenez la définition du mot "implacable" dans le dictionnaire Larousse, vous pouvez lire ceci : qui manifeste un acharnement, une dureté, une violence que rien ne peut faire fléchir". Cela ne rigole pas.
Mais "implacable", il aurait fallu l'être au moment des violents incidents sur l'Autoroute A 1 cet été, qui a empêché la circulation pendant toute une nuit et le lendemain et qui a coûté un demi million d'euros. Implacable, aurait dû être la réponse après l'occupation de gens du voyage à proximité de la gare de Castres, qui a bloqué le trafic des trains pendant deux semaines. Et maintenant on attend de savoir comment un État implacable va réagir envers ceux qui ont provoqué ces émeutes à Moirans. Oui, on attend les interpellations, et on attend les condamnations.

Comme si brûler des voitures ce n'était rien, pas grave !

Et vous savez, au-delà de ça, j'aimerais avoir une réponse : j'aimerais savoir pourquoi, ni le ministre de l'Intérieur, ni le premier ministre ne se sont rendus ni sur l'A1, ni à Castres ? Est-ce qu'il s'agit de ne pas montrer du doigt une population ? De ne pas stigmatiser ? De ne pas rajouter de l'huile sur le feu ? Sans doute. Mais il ne faut pas s'étonner que des individus au sein de ce groupe,  pensent qu'ils peuvent tout se permettre.
Visiblement au gouvernement on a compris puisqu'on a appris tard hier soir que Bernard Cazeneuve se rendait à Moirans.

La République est insultée mais la défiance à l'autorité de l'État, elle est aussi bien à gauche qu'à droite. Lorsqu' en 2010 Nicolas Sarkozy prononce le discours de Grenoble, ce discours très sécuritaire, c'est parce dans les semaines qui précèdent des gens du voyage vandalisent une gendarmerie, une boulangerie, et la voirie. Alors à l'époque l'ancien président annonce des mesures qui sont enterrées par le Sénat, de droite et ensuite à l'Assemblée en commission mixte paritaire. Vous voyez que la question se posait déjà avec la droite…

La question c'est celle du respect à tous les niveaux parce que lorsque j'entends cette mère de détenu - dont on se dit qu'on ne voudrait pas l'accabler parce qu'elle a perdu l'un de ses fils - qui promet du "grabuge", et qui estime que les  voitures qui ont été incendiées étaient bonnes pour la casse, on se pince pour y croire. Comme si brûler des voitures ce n'était rien, pas grave ! C'est de l'irresponsabilité ou alors du cynisme chez ceux qui pensent qu'ils ont tous les droits. Eh bien il faut rappeler plus durement qu'il y a des droits et des devoirs ! Et être implacables sur les devoirs. 

Les carnets

À écouter aussi

Savez- vous combien de personnes ont fait acte de candidature sur les listes Les Républicains de Valérie Pécresse en Île-de-France? 1.500 candidatures sur les 8 départements. C'est du jamais vu. Alors c'est vrai que Valérie Pécresse est en campagne depuis 2010, et c'est vrai aussi  qu'aux dernières municipales, 52 villes d’île de France ont basculé à droite. Cela a créé un appel d'air. Les places vont être chères: la région Île de France, c'est au total, un peu plus de 200 sièges à pourvoir.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/